Pour la chef de la diplomatie de l'UE, «l'Europe vieillissante» a besoin de l'immigration

Pour la chef de la diplomatie de l'UE, «l'Europe vieillissante» a besoin de l'immigration
La chef de la diplomatie européenne a rappelé la ligne qu'entend suivre l'Union européenne en matière d'immigration et les besoins de financement des systèmes sociaux

Federica Mogherini estime que l'Europe ne peut pas se passer d'immigration dans le contexte démographique qui est le sien. Annonçant que «l'Europe ne fermera pas ses frontières», elle a dénoncé le discours des opposants à l'immigration.

«Je crois que les Européens doivent comprendre que nous avons besoin de l'immigration pour nos économies et pour nos systèmes de santé, dans le contexte démographique qui est le nôtre», a annoncé Federica Mogherini, chef de la diplomatie européenne, ce 9 février, alors qu'elle participait à la clôture d'une réunion Europe-Afrique sur la crise migratoire à La Valette.

Dénonçant les opposants à l'immigration qui «s'appuient sur la confrontation plutôt que sur la coopération, sur la construction de murs plutôt que sur celle de passerelles et sur la fermeture et les interdictions plutôt que sur le dialogue», elle leur a opposé une «approche juste et humaine».

Elle a rappelé que l'Europe ne fermerait pas ses frontières avant d'expliquer que «les tragédies en mer et dans le désert» devaient être évitées. Mettant en avant une population «vieillissante», elle a estimé qu'elle devait d'autant plus assumer son rôle humanitaire qu'elle en avait donc besoin. 

Le volontarisme affiché par l'Union européenne sur la question migratoire se heurte néanmoins aux réticences des Européens : plus de la moitié d'entre eux seraient favorables à un arrêt de l'immigration en provenance des pays musulmans. Les Etats eux-mêmes peinent à s'accorder sur la répartition des réfugiés.

Lire aussi : «L'Europe n'a pris en charge que 15 000 réfugiés sur les 160 000 prévus»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»