La Russie priée de renoncer à l'organisation de la coupe du monde de biathlon

La Russie priée de renoncer à l'organisation de la coupe du monde de biathlon Source: Reuters
La Russie sera privée d'organisation des mondiaux du biathlon en 2021 : elle a annoncé son intention de réagir, y compris en portant l'affaire devant les tribunaux

La Russie a annoncé qu'elle ne renoncerait pas volontairement à l'organisation d'un championnat qui lui avait été attribué. Elle a affirmé qu'elle n'hésiterait pas à porter le cas devant les tribunaux, notamment en raison du préjudice financier.

L'union internationale de biathlon (UIB) a demandé à la Russie d'abandonner l'organsation des championnats mondiaux qui devaient avoir lieu en 2021 dans la région de Tioumen. La ville de sibérienne avait été choisie en septembre 2016 pour accueillir les championnats contre les stations slovène de Pokljuka et tchèque de Nove Mesto.

Au cours du congrès de l'UIB à Fieberbrunn, en Autriche, ce mercredi 8 février, les membres de l'organisation ont renoncé à voter pour ou contre le retrait de l'organisation des jeux à la Russie, préférant proposer à cette dernière de «se retirer volontairement».

«Le bureau exécutif a pris la responsabilité de demander à la fédération russe de biathlon de renoncer d'elle-même avant le 24 février», annonce un communiqué de l'UIB sur son site internet. «Sinon, nous annulerons l'événement», ajoute l'UIB.

En réaction, Alexander Kravtsov, chef de la Fédération russe de biathlon, a annoncé que celle-ci «ne comptait absolument pas abandonner volontairement son rôle de pays hôte du championnat», selon l'agence TASS. «Nous n'hésiterons pas à porter cette affaire devant les tribunaux», précise-t-il en annonçant qu'il «ne s'agit pas uniquement du tribunal du sport» mais également de juridictions compétentes pour évaluer «les bénéfices perdus».

A la suite de la publication du rapport Maclaren qui faisait état de dopage d'Etat dans le sport russe, un grand nombre de biathlètes mondiaux, dont le Français Martin Fourcade, avaient demandé à l'UIB des mesures fortes contre la Russie. 

Lire aussi : «Ministère russe des Sports : aucun programme étatique de dopage, tolérance zéro pour les fraudeurs»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales