United Trump of America

Donald Trump© Brendan McDermid Source: Reuters
Donald Trump

Le milliardaire américain Donald Trump a annoncé le 16 juin qu’il serait candidat à la présidentielle américaine de 2016. Jusqu’à présent les médias ont plus relaté sa vie privée croustillante que son statut d’homme providentiel pour les Etats-Unis.

Trump et la vanité

Donald Trump est célèbre pour ses déclarations infatuées. Pour preuve, c’est d’un immeuble qui porte son nom, la Trump Tower à New York, luxueux gratte-ciel de 68 étages sur la célèbre Cinquième avenue, qu’il a annoncé sa candidature à la magistrature suprême en se prétendant «le meilleur pour l’Amérique». «Je suis très riche», a-t-il poursuivi en précisant que cela lui permettrait de financer sa campagne lui-même, contrairement à tous les autres dirigeants américains qu’il croit «contrôlés par les lobbies et intérêts spéciaux» et «stupides».

En 2005, Donald Trump avait intenté des poursuites contre l’écrivain du journal The New York Times Timothy L. O’Brien qui avait commis le «sacrilège» de sous-estimer sa fortune. Ce dernier avait écrit que seules trois personnes connaissaient le montant de la fortune de Donald Trump qui se situait entre «150 et 250 millions de dollars». Le milliardaire américain l’a forcé à publier des chiffres évaluant sa fortune à une somme allant de 4 à 6 milliards de dollars.

«Vous pouvez parler aux gens qui ont des femmes de 180 kg à la maison et qui m’envient mais ceux qui me connaissent bien savent que je suis un grand bâtisseur», a modestement fait remarquer Donald Trump.

Trump et les femmes

Après 13 ans de mariage, la top model Ivana Zelnicek a demandé le divorce à cause des infidélités répétées de son mari, Donald Trump. Leur divorce est devenu l’un des plus célèbres dans le monde au terme d’une bataille judiciaire dans laquelle Ivana a obtenu 7,9 millions d'euros d'indemnités et 3,15 millions d'euros de dédommagement. Elle a aussi conservé une maison dans le Connecticut et un appartement dans le Trump Plaza. La justice a également contraint Donald Trump à lui verser une pension de 473 400 euros par an pour leurs trois enfants : Donald Jr, Ivanka et Eric.

Ivana Trump© Leonhard Foeger Source: Reuters
Ivana Trump

En 1991, des rumeurs lui prêtent une liaison avec Carla Bruni qui n’était pas encore devenue Sarkozy, ainsi qu’une aventure torride avec la playmate Anna Nicole Smith.

En 1993, il a rencontré la reine de beauté Marla Maples avec qui il a vécu 6 années et qui lui a donné une deuxième fille, Tiffany.

Marla Maples © Mario Anzuoni Source: Reuters
Marla Maples

En 2005, Donald Trump a épousé Melania Knauss. A noter que leur romance avait commencé en 1998 alors qu’il était marié à Marla Maples. Cette fois aussi, leur amour débouche sur une naissance, un autre garçon prénommé Barron. Si Donald Trump gagne les primaires et les élections présidentielles, c’est sa femme Melania qui deviendra First Lady.

Trump et les tueurs en série britanniques

L’année dernière, Phil Bradbury, un internaute qui se présente sur Twitter comme un «comédien raté» et utilise le compte @feckhead, a interpellé publiquement Donald Trump et lui a demandé de retweeter son message. «Salut @realDonaldTrump. Mes parents qui sont morts disaient toujours que vous étiez une grande inspiration pour eux. Pouvez-vous RT [retweeter] s'il vous plaît en leur mémoire ?»

Donald Trump a retweeté ce message mais la photo qui y était attachée n'était pas celle des parents de Phil Bradbury mais celle de deux tueurs en série britanniques, Rosemary et Fred West, qui ont torturé, violé et assassiné plusieurs femmes dans les années 1970 et 1980.

La réaction en Twitter : «Si Donald Trump peut se présenter à la présidence, mon chien Lou peut le faire aussi»

Selon un sondage de Reuters/Ipsos, Donald Trump arriverait avant-dernier sur les 13 candidats déclarés à l’investiture républicaine. Les politologues jugent également que les chances d’être élu de Donald Trump sont minimes, d’autant plus que près de 50% des Américains avouent qu’ils ne voteront jamais pour lui. Reste que le milliardaire peut toutefois se targuer d’un certain succès auprès des internautes qui utilisent internet pour se moquer de lui avec autant d’intensité qu’il apprécie les déclarations tonitruantes.

«Donald Trump annonce ce matin qu’il se présente à la présidence. Ses cheveux l’annonceront vendredi»

«Si Donald Trump est élu président, il sera en haut du monument de Washington avec une autre section horizontale pour former le "T" de Trump.»

«Donald Trump parle de lui-même à la troisième personne. Savez-vous qui faisait ça ? JULES CESAR. Et Gollum, aussi.»

«Si Donald Trump peut se présenter à la présidence, alors mon chien Lou peut le faire aussi.»

«Cher Donald Trump : un logo pour votre campagne. Sérieusement !»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales