Bachar el-Assad : «L'Europe, en soutenant les "rebelles", a gravement nui à ses propres intérêts»

Bachar el-Assad : «L'Europe, en soutenant les "rebelles", a gravement nui à ses propres intérêts»
Selon Bachar el-Assad, les politiciens européens sont «déconnectées de la réalité»

S'exprimant devant une délégation de parlementaires belges dans la capitale syrienne, le président Bachar el-Assad a regretté que les pays européens se soient isolés durant la crise syrienne.

A l'occasion d'une rencontre avec une délégation belge à Damas, le président syrien Bachar el-Assad a fustigé l'Europe qui «s'est isolée toute seule et a détruit le moindre rôle qu'elle aurait pu jouer». 

«En décidant de soutenir, à tort, les militants anti-gouvernementaux en Syrie lorsque la crise a éclaté il y a six ans, les pays européens ont gravement nui à leurs propres intérêts et à ceux de leurs peuples», a-t-il ajouté. «Les politiciens, en Occident, ne se soucient des intérêts de leurs peuples que lorsqu'il s'agit de gagner une élection», selon lui, ce qui aboutit à «des politiques déconnectées de la réalité».

La conférence d’Astana sur le conflit syrien, qui s’est tenue les 23 et 24 janvier, a marqué un tournant dans la crise syrienne. En réunissant autour d’une même table la quasi-totalité des belligérants s’affrontant sur le terrain, elle a ouvert la voix aux négociations qui auront prochainement lieu à Genève.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales