Un Tunisien suspecté d'avoir participé à l'attaque du musée Bardo à Tunis arrêté en Allemagne

Un Tunisien suspecté d'avoir participé à l'attaque du musée Bardo à Tunis arrêté en Allemagne © Kai Pfaffenbach Source: Reuters
Les forces de police devant la mosquée Bilal de Francfort, le 1er février

Lors d'une opération anti-terroriste menée le 1er février en Allemagne, un Tunisien de 36 ans a été arrêté. Il est soupçonné d'avoir planifié des attentats en Allemagne, et serait recherché par la Tunisie pour son rôle dans l'attaque du musée Bardo.

Une vaste opération anti-terroriste a eu lieu au petit matin du 1er février à Francfort et dans la région de Hesse en Allemagne. 1 100 policiers ont été mobilisés, ils ont fouillé une cinquantaine de maisons, des locaux commerciaux ainsi que des mosquées.

Selon le procureur général, un Tunisien âgé de 36 ans a été arrêté lors de l'opération. Il serait, depuis août 2015, recruteur pour l'Etat islamique et se serait constitué un réseau dans le but de commettre des attentats. Le procureur a précisé que les plans d'une attaque n'en étaient qu'au stade d'ébauche et que 16 autres suspects étaient sous le coup d'une enquête.

«Ce n'était pas tant pour stopper une attaque imminente, mais plutôt pour intervenir suffisamment tôt afin de protéger les citoyens d'une menace», a déclaré Peter Beuth, le ministre de l'Intérieur de la région de Hesse, avant de féliciter les forces de l'ordre pour avoir «détruit un vaste réseau salafiste».

Selon le parquet allemand, le ressortissant tunisien suspecté de vouloir préparer un attentat en Allemagne, était recherché en Tunisie pour son rôle présumé dans les attaques du musée du Bardo et de la ville de Ben Guerdane en Tunisie.

En Tunisie, le suspect «fait l'objet d'une enquête pour sa participation à la planification et à la mise en œuvre de l'attentat du musée du Bardo le 18 mars 2015 et de l'attaque contre la ville tunisienne frontalière [de la Libye] de Ben Guerdane début mars 2016», a indiqué le parquet de Hesse dans un communiqué, accusant l'individu non identifié d'agir pour le compte du groupe Etat islamique.

Lire aussi : Attentat du musée du Bardo : l’un des commanditaires présumés extradés vers la Tunisie

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales