Australie: une affiche montrant deux filles voilées pour la fête nationale retirée après des menaces

Australie: une affiche montrant deux filles voilées pour la fête nationale retirée après des menaces© VICTORIA GOVERNMENT

En Australie, à quelques jours de la fête nationale du 26 janvier, une publicité montrant deux fillettes portant le hijab et arborant le drapeau australien a fait polémique. Cela a provoqué des réactions violentes de la part de groupes anti-islam.

Alors que le «Australia Day», jour de la fête nationale australienne, a lieu le 26 janvier, une affiche faisant la promotion du multiculturalisme et qui fait partie d'une campagne du gouvernement de l’Etat de Victoria diffusée avant la fête nationale a créé un malaise.

Une grande affiche publicitaire montrant deux petites filles d'une dizaine d'années portant le hijab (voile islamique recouvrant l'intégralité de le tête, sauf le visage) et tenant le drapeau australien avait d'abord été installée à Melbourne. A Canberra, la capitale, le théâtre national a également tenu à mettre en avant cette affiche sur un grand écran placé sur la façade du bâtiment.

Mais la publicité est loin d'avoir plu à tout le monde. Aussitôt après son installation, les critiques et propos virulents ont commencé à pleuvoir sur les réseaux sociaux, beaucoup d'internautes déplorant que deux fillettes musulmanes et voilées de surcroît, soient les représentantes de l'Australie.

Selon abc.net.au, des groupes hostiles à l'immigration et anti-islam auraient envoyé des menaces au propriétaire du panneau publicitaire qui aurait retiré l'affiche dans la foulée, craignant des violences.

A Canberra, des internautes ont même appelé à brûler le théâtre national où la publicité avait été affichée sur grand écran. «Allez-y avec des torches et brûlez cette m**de», pouvait-on lire sur la page Facebook du théâtre.

© abc.net.au
Capture d'écran des commentaires qui étaient visibles sur la page Facebook du théâtre national de Canberra

Les anti-racistes lèvent des fonds pour que l'affiche soit placardée à travers le pays

Face à ce déferlement de propos virulents, des militants antifascistes ont entamé une levée de fonds sur internet par le biais d'une agence publicitaire. Ils ont déjà récolté 165 000 dollars australiens (115 000 euros). Avec cette somme, la publicité va être affichée sur des dizaines de panneaux à travers tout le pays et figurera même dans les pages des grands quotidiens nationaux. L’organisatrice de la levée de fonds, Dee Madigan, a affirmé que c'était une façon de dire aux musulmans qu’ils étaient les «bienvenus en Australie».

Lire aussi : Australie : violents affrontements entre militants anti-immigration et anti-racistes (VIDEO)

«Ceci est une image montrant deux petites australiennes célébrant la fête nationale. Si vous avez un problème avec çà, il se peut que le problème ce soit vous», a tweeté Dee Madigan. 

Environ 400 000 musulmans vivent en Australie, soit près de 2% de la population du pays.

Lire aussi : Australie : des militants d'extrême droite déguisés en musulmans prennent d'assaut une église

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales

Sondage

Que retenez-vous de ce premier tour de la présidentielle ?

Résultats du sondage