Donald Trump : les Etats-Unis rompent l'accord de libre-échange transpacifique TPP

Donald Trump : les Etats-Unis rompent l'accord de libre-échange transpacifique TPP© JIM WATSON Source: AFP
Le président des Etats-Unis, Donald Trump

Respectant l'une de ses promesses de campagne, le président américain a ordonné le retrait des Etats-Unis du TPP. Plus tôt dans la journée, une source à la Maison Blanche aurait indiqué que le président prévoyait également de renégocier l'Aléna.

Parmi une série de mesures visant à redéfinir la politique commerciale des Etats-Unis, le chef d'Etat américain Donald Trump a signé, lundi 23 janvier, un décret de retrait de son pays de l'Accord de partenariat transpacifique (TPP), conclu avec onze Etats sous l'administration Obama.

Au cours de la campagne présidentielle, Donald Trump avait critiqué à de nombreuses reprises les accords de libre-échange tels que le TPP, accusant notamment ceux-ci de nuire à l'emploi et à la production américaine. Le milliardaire avait jugé l'accord transpacifique, en particulier, «terrible».

Signé en février 2016 mais pas encore entré en vigueur, ce texte avait été promu par l'administration Obama, et était censé façonner les règles du commerce mondial du XXIe siècle. Il avait été signé par les Etats-Unis, l'Australie, Brunei, le Canada, le Chili, le Japon, la Malaisie, le Mexique, la Nouvelle-Zélande, le Pérou, Singapour, et le Vietnam – soit un ensemble représentant 40% de l'économie mondiale.

Un abandon du TPP par Washington pourrait signer la mort de ce projet. Le Premier ministre japonais Shinzo Abe, en effet, a estimé que ce traité «n'aurait pas de sens» sans les Etats-Unis.

Lire aussi : TAFTA, TISA, TPP: ce que les Etats-Unis négocient en secret et qui pourraient changer nos vies !

L'Aléna, également dans le viseur de l'administration Trump ?

Plus tôt dans la journée, un représentant de la Maison Blanche aurait indiqué, selon la selon la chaîne américaine NBC News, que le nouveau président s’apprêtait à signer un décret visant à signaler l'intention de Washington de renégocier l'accord de libre-échange nord-américain (Aléna), en vigueur avec le Mexique et le Canada. Les responsables de l'administration Trump n'ont pour l'instant pas confirmé cette information.

Beaucoup plus ancien que le TPP, l'Aléna est entré en vigueur en 1994, instituant une zone de libre-échange de quelque 480 millions d'habitants entre les Etats-Unis, le Canada et le Mexique.

Lire aussi : Angela Merkel arrondit les angles face à Donald Trump et plaide pour le maintien du «marché global»

L'accord de libre-échange UE-Etats-Unis compromis par l'élection de Trump

Le champion des républicains s'en était également pris à l'accord EU-Etats-Unis de libre-échange (TTIP, également appelé Tafta), jusqu'à présent en négociation entre Bruxelles et Washington. Le candidat à l'élection présidentielle l'avait qualifié de «mauvais accord» et s'était engagé à ne pas le signer s'il était élu, estimant qu'il lésait les intérêts de l'économie américaine.

Lire aussi : Les positions économiques de Donald Trump contre Pékin donnent-elles «le beau rôle» à la Chine ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.