Feux de l’enfer : le cinéaste Sam Crossman est descendu dans le cratère du volcan Marum (VIDEO)

Capture d'écran de la vidéo sur youtube.com
Capture d'écran de la vidéo sur youtube.com

RT s’est entretenu avec le réalisateur Sam Crossman qui est descendu dans le cratère du volcan en activité Marum qui se trouve sur l’île d’Ambrym dans le Pacifique pour en rapporter des images à couper le souffle.

Pour descendre dans le cratère du volcan, Sam Cossman, âgé de 33 ans, a dû revêtir un vêtement de protection spécial taillé sur mesure qui peut supporter des températures allant jusqu’à 1 600°C. Malgré cette protection, le cinéaste n’a pu passer que très peu de temps sur les parois du cratère du volcan. 

«C’est très difficile de respirer, on utilise un respirateur pour obtenir un maximum d’oxygène. On a l’impression que le sol gronde et l’on peut sentir cette odeur de soufre», a confié Sam Cossman à RT, avant d’ajouter : «On sait qu’on n’a que quelques minutes en bas pour faire tout ce qu’on a prévu, faire les tests et faire tout ce qu’il faut faire en bas».

Capture d'écran de la vidéo sur youtube.com
Capture d'écran de la vidéo sur youtube.com

Le volcan Marum est situé sur un lac de lave. Une phénomène très rare car on estime qu’il n’y en a que sept à travers le monde : dans l’océan Pacifique, en Afrique, en Antarctique et en Amérique du Sud.

«Je me souviens de m’être tenu là-bas, avec un simple sentiment d’admiration mêlé de crainte et pensant – pour un moment – qu’à cette échelle cosmique, ma vie était insignifiante», a encore précisé Sam Cossman. 

Cela n’a pas empêché son équipe – qui comprenait l’explorateur de volcans Brad Ambrose, le cameraman Conor Toumarkine, le pilote de drone Simon Jardine et l’astrobiologiste Jeff Marlow – de revenir avec une énormes quantité d’images et de vidéos, dont celles particulièrement spectaculaires réalisées avec le drone spécial qui a survolé l’extrémité de la cheminée du volcan.

Capture d'écran de la vidéo sur youtube.com
Capture d'écran de la vidéo sur youtube.com

Une expédition a recueilli des échantillons près du lac de lave du volcan Marum, dans le but d’en savoir plus sur les microorganismes qui colonisent cet environnement extrême. Cette information est tout à fait vitale pour mieux comprendre des origines de la vie sur Terre et, de façon plus générale, sur d’autres planètes.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales