360 000 utilisateurs de Twitter ont été abonnés d'office au compte de Trump au lieu de celui d'Obama

360 000 utilisateurs de Twitter ont été abonnés d'office au compte de Trump au lieu de celui d'Obama Source: Reuters
Donald Trump est un aficionado du réseau social au petit oiseau bleu, mais c'est Barack Obama qui a créé le compte présidentiel @POTUS
Suivez RT France surTelegram

Un bug chez Twitter a permis à Donald Trump de récolter quelque 360 000 abonnés sans effort en quelques minutes.C'étaient des internautes qui avaient pourtant décidé de s'abonner au compte nouvellement créé par Barack Obama.

Si vous avez suivi le nouveau compte Twitter de Barack Obama @POTUS44 vers midi le 21 janvier, alors vous avez été abonnés sans le savoir au compte présidentiel de Donald Trump @POTUS. C'est ce qui est arrivé à 560 000 internautes, augmentant d'autant le nombre de followers de Donald Trump.

Le compte officiel du président des Etats-Unis @POTUS (President of the United States) a été créé pendant le mandat de Barack Obama. Il a donc été transmis à son successeur le jour de la passation de pouvoir. Cependant, afin de continuer à communiquer en tant qu'ex-président, Barack Obama a créé un nouveau compte que de nombreux de ses admirateurs ont alors suivi : @POTUS44. C'est de cette passation de pouvoir virtuelle, gérée directement par Twitter, que serait provenue l'erreur informatique.

Rapidement, l'équipe de Twitter a admis que cette erreur était due à un «dysfonctionnement» qui a, depuis, été corrigé. L'entreprise a également présenté ses excuses aux utilisateurs.

Au-delà de l'importance croissante des réseaux sociaux dans la vie politique américaine, Twitter joue un rôle tout particulier dans la manière dont Donald Trump choisit de communiquer avec la presse. Le nouveau président en a même fait un quasi-instrument de gouvernance. Plusieurs entreprises industrielles ont vu leur cotation en Bourse chuter après la publication de tweets dans lesquels le président remettait en cause leurs coûts de productions jugés trop élevés.

Lire aussi : Les tweets de Donald Trump ont payé : Lockheed Martin réduira les coûts du F-35

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix