Anonymous menace Donald Trump : «Tu vas regretter tes quatre prochaines années»

Anonymous menace Donald Trump : «Tu vas regretter tes quatre prochaines années»© Reuters Source: Reuters
Le groupe de hacktivistes Anonymous menace Donald Trump sur Twitter, rappelant qu'il a des liens avec le crime organisé
Suivez RT France surTelegram

Le président américain Donald Trump a été menacé par le groupe de hackers Anonymous sur Twitter, accusé notamment par ces derniers d'avoir des liens avec le crime organisé. Le groupe appelle ses partisans à «s'occuper de lui».

Tout est parti d'un tweet de Donald Trump lui-même dans lequel il accusait le directeur de la CIA, John Brennan, d'être un affabulateur. «Regardez la Syrie, la Crimée, l'Ukraine, la menace nucléaire russe...  Serait-ce le fait de celui qui répand de fausses informations ?»

C'est alors que dans une série de tweets envoyés au futur nouveau locataire de la Maison Blanche par @YourAnonCentral, un compte Twitter associé au groupe d'hacktivistes Anonymous, les hackers ont déclaré que Donald Trump entretenait des liens financiers et personnels avec «des gangsters russes, des trafiquants d'enfants et des blanchisseurs d'argent».

«On n'est plus dans les années 1980, l'information ne disparaît pas, tout est là. Tu vas regretter les quatre prochaines années [durée du mandat présidentiel]», ajoutent les hackers. 

«Tu es impliqué dans quelque chose de vraiment sérieux», peut-on lire dans un autre tweet menaçant du groupe. «Roy Cohen et ton père ne sont plus là pour te protéger», poursuit Anonymous, en référence aux liens d'amitiés qu'entretenait Donald Trump avec l'avocat Roy Cohen, qui le représentait dans les années 1970 lorsqu'il avait été accusé de violer la Fair Housing Act, qui interdit les discriminations dans le domaine de l'immobilier.

Autre détail marquant de cette histoire : le fait que Anonymous ne menace pas de s'en prendre à Donald Trump directement, préférant appeler ses partisans à le faire eux-mêmes : «Nous vous avons donné les ressources, utilisez-les, allez le chercher.» 

Les hacktivistes d'Anonymous s'en étaient déjà pris à Donald Trump avant qu'il ne devienne le candidat du parti républicain à la présidentielle, en publiant des informations personnelles contenues dans son téléphone, dont des messages vocaux et des numéros de contacts. L'opération avait pris le hashtag #OpWhiteRose.

Lire aussi : Anonymous déclare une guerre totale à Donald Trump et planifie des attaques pour avril (VIDEO)

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix