Anonymous déclare une guerre totale à Donald Trump et planifie des attaques pour avril (VIDEO)

© Capture d'écran, vidéo YouTube : Anonymous

Le groupe de hackers Anonymous a fait un «appel aux armes» contre l’homme d’affaires américain Donald Trump, qui participe à la course à la Maison Blanche. Une cyber-attaque contre tous ses sites est prévue pour le jour de poisson d’avril.

Dans le cadre de la campagne #OpTrump, le groupe a diffusé une vidéo où un de ses membres s’adresse directement au candidat républicain controversé.

«Cher Donal Trump, nous vous suivons depuis longtemps et ce que nous voyons est profondément troublant», a déclaré un individu, masqué selon les codes habituels d’Anonymous. «Vous avez choqué toute la planète par vos actions et idées épouvantables», a-t-il poursuivi.

L’attention se tourne ensuite vers les hacktivistes et tous les citoyens : «C’est un appel aux armes […] Nous avons besoin de vous pour pirater son site, rechercher et exposer ce qu’il ne veut pas que le public sache. Nous avons besoin de vous pour détruire sa campagne et saboter sa marque».

Aller plus loin : Cinq idées loufoques pour se débarrasser de Donald Trump

La vidéo se termine avec un message pour le milliardaire : «Ce n’est pas un avertissement, c’est une déclaration d’une guerre totale. Donald Trump, il est trop tard pour se préparer.»

Plus tôt dans le mois, des messages vocaux de Donald Trump ont fait l’objet d’une fuite organisée par Anonymous. Ils ont révélé l’existence de relations plutôt «confortables» entre le magnat de l’immobilier et certains membres des médias libéraux américains.

Lire aussi : Donald Trump, un «menteur pathologique» et un «pyromane politique» pour ses rivaux démocrates

Anonymous avait précédemment déclaré la guerre à Donald Trump fin de 2015 après la proposition du candidat républicain d’interdire aux Musulmans d’entrer les Etats-Unis. Les hacktivistes ont ensuite revendiqué leur responsabilité pour avoir fait planter le site internet de la Trump Tower, un gratte-ciel de 58 étages à New York.

Désormais, la cible est le site trumpchicago.com et les hackers cherchent à obtenir un soutien mondial au-delà de la communauté hacktiviste. «Vous n’avez pas besoin de savoir comment pirater pour soutenir cette opération», a noté le porte-parole d’Anonymous, appelant les gens à partager largement ce message.

Lire aussi : Anonymous s’attaque à Donald Trump qui «fait le jeu de l’État islamique»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales