Tchétchénie : un réseau terroristes est découvert grâce à WhatsApp

Tchétchénie : un réseau terroristes est découvert grâce à  WhatsApp Source: Sputnik

Les forces de l’ordre russes ont réussi de démanteler un réseau terroriste lié à Daesh grâce aux messages envoyés par ces terroristes sur l’application populaire WhatsApp.

Les forces spéciales russes ont mené une opération antiterroriste en Tchétchénie. Lors d'un échange de tirs dans le village de Tsotsi-Urt, quatre extrémistes ont été abattus et 20 autres ont été interpellés. Du côté des forces de sécurité, deux soldats de la Garde nationale russe ont trouvé la mort.

«Les terroristes envisageaient de perpétrer une série d'attaques terroristes sur le territoire de la République tchétchène, ainsi que de tuer des policiers et des personnalités religieuses», a fait savoir le ministre tchétchène de l'Intérieur, Rouslan Alkhanov.

La préparation de cette opération antiterroriste a pris du temps. Le 18 décembre 2016, quatre terroristes avaient tué un policier dans la région de Grozny, la capitale tchétchène, avant de prendre la fuite. Mais ils ont été arrêtés le lendemain. Trois d'entre eux ont été tués mais le quatrième a avoué que leur réseau terroriste utilisait l’application WhatsApp pour communiquer, ce qui a aidé à localiser les terroristes.

Parmi les responsables du réseau figurent des proches de l'un des chefs de guerre tchétchènes les plus violents, Issa Mouskiïev, éliminé il y a 10 ans. A l'époque, Issa Mouskiïev et ses adjoints avaient tué 102 personnes, dont 84 civils.

Lire aussi : Les services de sécurité russes ont déjoué une série d’attentats de Daesh à Moscou

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.