Après cinq mois d'essais, la Russie déploie son système anti-missiles S-400 en Crimée

Après cinq mois d'essais, la Russie déploie son système anti-missiles S-400 en Crimée © Vitaliy Ankov Source: Sputnik
S-400

Le ministère russe de la Défense a annoncé que désormais la péninsule de Crimée serait protégée non seulement par le système antiaérien Pantsir-1 mais aussi par le système S-400 Triumph.

Le 14 janvier, la péninsule de Crimée connaîtra une cérémonie pour le début du déploiement de quatre systèmes antiaériens russe S-400 Triumph. Après cinq mois des essais, le ministère russe de la Défense a annoncé qu'il était prêt à mettre en place ces batteries antiaériennes qui sont en mesure de frapper jusqu'à 40 cibles ennemies simultanément situées à 400 kilomètres de distance.

Il s’agit d’un système de missiles sol-air de grande et moyenne portée destiné à abattre tout type de cible aérienne : avions, drones et missiles de croisière hypersoniques. 

Conçu par le bureau d'études Almaz-Anteï, le système S-400 Triumph est en dotation dans l'armée russe depuis 2007.

Des S-400 Triumph sont employés par l'armée russe en Syrie depuis le mois de novembre 2016 et Moscou a signé avec New Delhi un accord de vente d'équipements militaires de ce type en octobre 2016.

En savoir plus : Face aux S-300 et S-400 russes, «ce n’est pas Erdogan qui osera envahir la Syrie»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales