Décoré par Barack Obama, le vice-président écrase une larme et émeut les médias (VIDEO)

Décoré par Barack Obama, le vice-président écrase une larme et émeut les médias (VIDEO)
Le vice-président Joe Biden ferme les yeux tandis que Barack Obama le décore de la médaille de la Liberté le 12 janvier 2017, photo ©Yuri Gripas/Reuters

Avant de partir Barack Obama a réservé une petite surprise à son vice-président, Joe Biden. Afin de le récompenser pour sa fidélité pendant huit ans, le président américain l'a décoré de la médaille présidentielle de la Liberté. Séquence émotion.

La scène était empreinte d'émotion ce 12 janvier 2017. Joe Biden n'a pu retenir ses larmes et s'est pudiquement tourné quelques instants afin de les sécher, alors que Barack Obama lui faisait la surprise d'une médaille présidentielle.

Joe Biden, vice-président discret et fidèle, a montré qu'il était aussi très sensible. Quelles que soient les épreuves que lui et Barack Obama ont dû traverser, les deux hommes paraissent très complices. Joe Biden a même fermé les yeux pendant que son président, situé derrière lui, ceignait ses épaules de la décoration honorifique, semblant presque frémir.

La scène émouvante a fait fondre de nombreux médias, friands de storytelling et de romance. Paige Lavender, journaliste de la version américaine du Huffington Post s'émerveille d'un «moment adorable».

Tandis que CNN relevait une «conclusion parfaite pour une amitié virile» (bromance, contraction de brother et romance en anglais).

Nous sommes tous Joe Biden en train de pleurer, s'enflamme une journaliste freelance travaillant entre autres pour The Telegraph et The Guardian.

Joe Biden n'en finit plus de laisser libre cours à ses émotions. Les déclarations d'amour à son endroit prononcées par Barack Obama, lors de son discours d'adieux à Chicago le 11 janvier 2017, avaient également fait sortir son mouchoir au vice-président.

«Tu as été ma première décision en tant que candidat et la meilleure», avait déclaré Barack Obama, «pas seulement parce que tu as été un grand vice-président, mais parce que, dans l'affaire, j'ai gagné un frère». Ce jour-là, Barack Obama avait rendu hommage à son épouse qu'il qualifiait de «meilleure amie». Seulement ?

Lire aussi : Bilan de Barack Obama : «Le "we did" laisse quand même à désirer»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»