Le retour des hackers ? Lorsque RT passe sur une chaîne américaine et sème la peur sur Twitter

Le retour des hackers ? Lorsque RT passe sur une chaîne américaine et sème la peur sur Twitter© Wikipédia
Capture d'une émission de C-SPAN

Une diffusion en direct de débats parlementaires sur la chaîne C-SPAN a été interrompue durant dix minutes. Le flux de la chaîne RT a en effet remplacé cette retransmission pour une raison inexpliquée, suscitant des réactions farfelues sur Twitter.

Alors que la chaîne du câble américain C-SPAN, spécialisée dans la diffusion des débats de la Chambre des représentants, diffusait des interventions d'élus dans le cadre d'une commission sur la régulation des marchés financiers, le flux a été remplacé de façon inattendue par les programmes de la chaîne américaine RT pendant une dizaine de minutes. 


La chaîne américaine a publié un communiqué sur le sujet, reconnaissant l'incident mais ne donnant aucune explication concernant son origine. 

«Cet après-midi, le flux de C-SPAN a été brièvement interrompu par les programmes de RT. Nous enquêtons actuellement sur cet incident. Comme RT est l'une des chaînes que nous surveillons régulièrement, nous pensons qu'il est possible qu'il s'agisse d'un problème de routage. Si cela n'est pas le cas, nous vous le ferons savoir», a indiqué C-SPAN. 


RT a quant à elle précisé qu'elle n'avait aucun moyen de s’immiscer dans le flux de C-SPAN.

Lire aussi : Rapport des renseignements : toutes les façons dont RT a influencé les élections américaines… ou pas

«Coïncidence ? Je ne pense pas...»

Malgré ces explications, il n'en fallait pas plus pour que Twitter s'enflamme et que les internautes, même certains médias, se laissent aller à des théories loufoques. 

Le site d'information Fortune n'a pas hésité à titrer de façon mensongère, «C-SPAN confirme avoir été brièvement piratée par un site d'information russe», avant de se raviser. 

«Ceci n'est pas un accident. Nous sommes manifestement dans une cyber-guerre avec la Russie», a ainsi affirmé un utilisateur. 

«Cela n'effraie personne d'autre ? Ou est-ce que je sur-réagis ?», s'est demandée une femme, dont le tweet a été plébiscité par une centaine de personnes.


«Est-ce que c'est une coïncidence qu'il s'agisse d'une puissance étrangère qui a récemment piraté le pays ?», s'est demandé un autre utilisateur. 


«On dirait que l'un de vos employés est un agent russe ou un agent de Trump. Ce qui semble être de plus en plus la même chose», a ironisé un autre internaute. 


Lire aussi : Comment RT est devenue la star des décevantes «grandes révélations» de la CIA, du FBI et de la NSA

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales

Sondage

Que redoutez-vous le plus du prochain président ?

Résultats du sondage