ONU : la censure du porno et la vérification de l’âge violent les droits de l’homme

ONU : la censure du porno et la vérification de l’âge violent les droits de l’homme © Edgard Garrido Source: Reuters
Suivez RT France surTelegram

Un responsable de l'ONU estime que la décision du gouvernement britannique de fermer des sites pornographiques qui n'opèrent pas de vérification de l’âge des internautes souhaitant y accéder viole les droits de l'homme.

Fin 2016, le gouvernement britannique a adopté le Digital Economy Bill, une loi numérique relative à la protection des mineurs face à l’exposition à des contenus pornographiques sur internet. Ainsi, tous les sites qui ne mettent pas en place un moyen de vérification strict de l’âge des internautes voient leur contenu interdit d'accès.

Au premier coup d'œil, cela semble être une bonne intention pour protéger les enfants, mais l’envoyé spécial de l’ONU pour la promotion et la protection de la liberté d’opinion et d’expression, David Kaye, n'est pas de cet avis. Il a effectivement appelé les parlementaires britanniques à reconsidérer leur loi au motif que cette dernière viole les droits de l'homme.

«Je suis sûr que la vérification de l’âge donne au gouvernement l’accès à des informations concernant les habitudes des citoyens et leurs données personnelles. Une fois obtenues, ces données peuvent être partagées avec des entreprises privées sans que la personne concernée le sache», a-t-il précisé.

Le sujet du porno sur internet un sujet de discussion au Royaume-Uni. Fin 2016, le British Board of Film Classification (BBFC), l’organisme qui évalue la classification des films, de la télévision et des jeux vidéo, a notamment souhaité supprimer de la toile toute image pornographique qui mettrait en scène des fessées, du masochisme, de la violence, de l’urophilie, de l’éjaculation féminine, des menstruations et, enfin, du voyeurisme.

 

 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix