Un détenu belge a reçu par erreur des instructions pour fabriquer une bombe et du poison

Un détenu belge a reçu par erreur des instructions pour fabriquer une bombe et du poison  © Capture d'écran Google Map
La prison de Saint-Gilles à Bruxelles

Un détenu de la prison Saint-Gilles, à Bruxelles, condamné pour toxicomanie, a eu la surprise de recevoir dans son courrier des plans pour fabriquer une bombe ainsi que la recette d'un poison. L'incident a eu lieu a la mi-décembre.

En décembre dernier, un détenu belge âgé d'une vingtaine d'années et n'ayant aucun lien avec le terrorisme a reçu une lettre dans laquelle se trouvait des documents expliquant la fabrication d'explosifs ainsi que du poison, a révélé le quotidien flamand Het Laatste Nieuws.

Lire aussi : Nancy : un détenu radicalisé se voit remettre les noms de ses surveillants par l'administration

Paniqué à la réception de ce courrier, l'homme, qui avait été incarcéré pour toxicomanie a rapidement prévenu son avocat. Alertée, la police mène l'enquête. Selon les dernières informations, ces plans étaient destinés à un autre détenu. 

Les prisons, en Belgique comme en France, sont confrontées au problème de la radicalisation islamiste des détenus. Cinq millions d'euros ont déjà été investis en Belgique pour lutter contre ce phénomène, a indiqué la ministre de la Justice Koen Geens. 

Lire aussi : Réforme pénitentiaire : annonce de la création d'une unité de renseignement dans les prisons

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.