Allemagne : 900 passeurs de migrants arrêtés en 2016

Allemagne : 900 passeurs de migrants arrêtés en 2016© Stoyan Nenov Source: Reuters
Des migrants illégaux en Europe

Selon le ministère allemand de l’Intérieur, presqu’un millier de trafiquants d'êtres humains ont été appréhendés aux frontières allemandes. Ce chiffre serait plus de trois fois inférieur à celui de 2015, mais les inquiétudes demeurent.

Les autorités allemandes ont arrêté environ 900 trafiquants d’êtres humains en 2016, selon les données du ministère de l’Intérieur publiés par Welt am Sonntag. La plupart d’entre eux (481 individus) ont été appréhendés à la frontière avec l’Autriche, 155 à la frontière avec la Pologne et 106 avec celle de la République tchèque. Seulement 90 environ ont été arrêtés à la frontière française et 45 à la fontière belge. La sécurité des aéroports allemands a quant à elle enregistré 23 arrestations.

Les trafiquants de migrants sont majoritairement des Syriens, mais il y a aussi des citoyens polonais, allemands, irakiens et russes parmi eux. 

Malgré l'importance de ces données, le trafic d'êtres humains n'est pas aussi développé qu'en 2015, quand toute l’Europe était secouée par la crise migratoire. En 2015, la police allemande avait procédé à l'arrestation de 3 370 suspects.

Les autorités allemandes estiment que cette évolution est liée à la fermeture de la route des Balkans et à l'accord passé par l'Union européenne avec la Turquie, qui a accepté de retenir sur son territoire les réfugiés en provenance d’Irak et de Syrie, moyennant six milliards d’euros d’aide et des promesses de facilités de visa pour les citoyens turcs.

Lire aussi : La Turquie menace (encore) l'UE de rompre l'accord sur les migrants

Les préoccupations sécuritaires de la population se sont intensifiées après l'attentat qui a frappé un marché de Noël de Berlin. Le gouvernement de la chancelière Angela Merkel essuie de lourdes critiques de la part de ses rivaux politiques, et même de ses alliés, à cause de sa politique migratoire qui a abouti à l’accueil de plus d’un million de migrants en 2015. Ainsi, l'Union chrétienne-sociale (CSU), en coalition avec l'Union chrétienne-démocrate (CDU) d'Angela Merkel aurait proposé un programme intitulé «L’Allemagne doit rester l’Allemagne», qui cherche à limiter l’entrée de migrants dans le pays.

Lire aussi : «L’Allemagne doit rester l’Allemagne» : une politique migratoire stricte en préparation en Bavière

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales