La Russie retire son porte-avion Amiral Kouznetsov et son croiseur Petr Veliki des côtes syriennes

La Russie retire son porte-avion Amiral Kouznetsov et son croiseur Petr Veliki des côtes syriennes Source: Reuters

Le ministère de la Défense russe a annoncé le retrait du porte-avion Amiral Kouznetsov et du croiseur Petr Veliki vers la mer Noire. Cette décision a été prise dans le cadre de la diminution de la présence militaire russe en Syrie.

«En conformité avec la décision du Chef suprême des armées russes, Vladimir Poutine, le ministère de la Défense procède à la diminution de la présence militaire russe en Syrie», a fait savoir le chef de l’Etat major des armées russes, le général Valeri Guerassimov.

Le général a aussi rappelé que dès le 30 décembre 2016, le cessez-le-feu avait été instauré suite à l’accord signé par la Russie, l’Iran et la Turquie pour «donner la possibilité de mettre fin au conflit qui dure depuis six ans».

Le porte-avion Amiral Kouznetsov  et le croiseur Petr Veliki quittent donc les eaux syriennes. Il s'y était rendu en novembre 2016 afin de soutenir les forces syriennes dans leur lutte contre les combattants rebelles. Environ 20 chasseurs russes étaient stationnés sur le porte-avions, tandis qu'un contingent aérien de taille équivalente se trouvait à la base russe de Hmeimim, près de la ville syrienne de Lattaquié.

«Tous les tâches assignées au groupe du porte-avions ont été accomplies», a fait savoir Andreï Karpatov, colonel général des forces russes en Syrie.

Lire aussi : Syrie : des avions russes réalisent des bombardements depuis le porte-avion Amiral Kouznetsov

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales

Sondage

Que redoutez-vous le plus du prochain président ?

Résultats du sondage