Débats sur la santé aux Etats-Unis : les internautes exercent leur virtuosité sur le tweet de Trump

Débats sur la santé aux Etats-Unis : les internautes exercent leur virtuosité sur le tweet de Trump © Kevin Lamarque Source: Reuters

Lors d'un débat récent au Congrès, Bernie Sanders a décidé de rappeler au président élu ses promesses de campagne dans le domaine de la santé. Les internautes, étonnés par le choix du sujet, ont ironisé sur un Tweet de Donald Trump consacré au sujet.

Même si les Américains ont déjà choisi celui qui deviendra le 45e président des Etats-Unis, les promesses et les déclarations de la campagne électorale retentissent toujours. Et la question de la santé est toujours d’actualité.

Le 4 janvier, Bernie Sanders a prononcé un discours sur les possibles réformes dans le domaine de la santé publique et rappelé que Donald Trump avait promis d’annuler la loi connue sous le nom d’Obamacare. Il s'est référé à un tweet de Donald Trump daté de mai 2016. Dans cette publication le président élu affirmait qu'il était le premier président potentiel issu du GOP, le Grand old Party (parti républicain) sous lequel il n'y aurait pas de coupe dans les dépenses de santé.

«Pour le moment rien de tragique dans les changements, mais j’espère que mes amis républicains qui veulent annuler l’Acte sur la protection des patients et les soins abordables (Obamacare) vont se calmer et nous expliquer leur programme. Comment vont-ils fournir des soins médicaux de qualité et à un prix accessible à tous les Américains. Vous ne pouvez pas supprimer l’aide médicale à 300 millions de gens sans avoir un plan», a déclaré l’ex-candidat à la primaire démocrate.

Lire aussi : Trump pourrait effacer jusqu'à 70% de l'héritage politique d'Obama

Des internautes ont apprécié l’idée de Bernie Sanders et décidé de créer plusieurs images liées à la campagne présidentielle de 2016.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.