Fuites et révélations : WikiLeaks promet une année 2017 «à couper le souffle»

Fuites et révélations : WikiLeaks promet une année 2017 «à couper le souffle»© Axel Schmidt Source: Reuters
Julian Assange, fondateur de WikiLeaks

A en croire Julian Assange, le fondateur du célèbre site pro-transparence, l'année qui vient sera encore plus riche en surprises que la précédente – qui a pourtant connu, notamment, la révélation des fameux mails du parti Démocrate américain.

«Si vous pensez que 2016 a été une grosse année pour WikiLeaks, sachez que 2017 vas vous couper le souffle», a prévenu le fameux lanceur d'alertes Julian Assange, dans un tweet daté du lundi 2 janvier. Son message inclut un lien vers une page où les internautes peuvent verser des dons pour aider WikiLeaks à «préparer le compte à rebours» de nouvelles fuites choc...

Le défi relevé par Julian Assange n'est pas mince : l'année 2016 a été particulièrement féconde pour WikiLeaks. Le site a en effet été sous le feu des projecteurs au cours de la campagne présidentielle américaine, pour avoir publié progressivement plus de 50 000 mails du directeur de campagne d'Hillary Clinton, écornant l'image de celle-ci.

Une fuite massive succédant à la publication de quelque 27 000 courriels de la direction du parti Démocrate, qui avaient révélé le traitement de faveur accordé par cette dernière à l'ex-Secrétaire d'Etat durant la primaire démocrate, au détriment de Bernie Sanders.

Le site a également fait parler de lui l'an passé en dévoilant des «câbles» saoudiens dressant un portrait peu flatteur de Riyad (le «saoudileaks»), ou encore des documents confidentiels liés à l'Accord sur le commerce des services (ACS) (un grand projet de traité secrètement négocié par les Etats-Unis, l’UE et 22 autres pays). 

Lire aussi : Pour Wikileaks, les sanctions américaines contre la Russie sont une violation du droit international

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»