Pour Wikileaks, les sanctions américaines contre la Russie sont une violation du droit international

Pour Wikileaks, les sanctions américaines contre la Russie sont une violation du droit international© © Toru Hanai Source: Reuters

Le site lanceurs d'alerte a vivement critiqué la volonté du président Obama d'émettre de nouvelles sanctions contre la Russie, mais invite également Moscou à garder son calme jusqu'à l'intronisation officielle de Donald Trump.

«Le fait qu'Obama ait interdit aux diplomates russes de pénétrer dans deux représentations diplomatiques aux Etats-Unis est une violation de la convention de Vienne», a déclaré Wikileaks sur son compte Twitter.

La convention de Vienne régit en effet les rapports diplomatiques entre Etats, et garantit notamment l'immunité du personnel diplomatique et des ambassades. 

Supposant que Moscou pouvait être «confronté à un dilemme concernant les deux site en question», Wikileaks a néanmoins suggéré que la Russie prenne son mal en patience jusqu'à ce que Donald Trump prenne officiellement la succession de Barack Obama, le 20 janvier prochain, avant de décider d'agir.

Les lanceurs d'alerte ont même conduit un sondage sur Twitter, demandant aux internautes s'ils pensaient que Moscou ferait mieux «de griller 40 ans en une nuit» ou «d'attendre patiemment jusqu'au 20 janvier».

Donald Trump a mainte fois répété qu'il était prêt à coopérer avec la Russie, et a toujours balayé les accusations suggérant que Moscou ait pu favoriser sa victoire face à Hillary Clinton lors de l'élection présidentielle de novembre.

Le président élu américain a par ailleurs vivement critiqué la décision de l’administration d’Obama d'expulser 35 diplomates russes. 

Lire aussi : Diplomates russes sanctionnés par Washington : Donald Trump rencontrera le renseignement américain

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales

Sondage

Que retenez-vous de ce premier tour de la présidentielle ?

Résultats du sondage