Diplomates russes sanctionnés par Washington : Donald Trump rencontrera le renseignement américain

Diplomates russes sanctionnés par Washington : Donald Trump rencontrera le renseignement américain© Carlos Barria Source: Reuters
Le président élu américain Donald Trump

Le président élu américain a critiqué la décision de l’administration d’Obama de décréter 35 diplomates russes «personæ non gratæ» aux Etats-Unis et promis de rencontrer les responsables du renseignement américain.

«Dans l'intérêt de notre pays et de notre grand peuple, je rencontrerai la semaine prochaine les responsables de notre renseignement pour être informé des détails de cette affaire», a déclaré Donald Trump dans un bref communiqué publié juste après l'annonce de l'imposition d'une nouvelle série des sanctions antirusses.

«Il est temps de passer à d'autres choses plus importantes», a-t-il poursuivi. Alors que des sources du gouvernement américain avaient laissé entendre que l'administration Obama réfléchissait à de nouvelles sanctions contre la Russie, Donald Trump avait déjà proposé aux Américains de «vivre leur propre vie». 

«Je pense que nous devons continuer de vivre notre vie. Je pense que les ordinateurs ont beaucoup compliqué notre vie. L'ère informatique a débouché sur le fait que personne ne sait exactement ce qui se passe», avait-t-il en effet expliqué face à des journalistes en Floride le 28. 

Dans la soirée du 29 décembre, à quelques semaines de quitter la Maison Blanche, l'administration Obama a pris la décision d'expulser 35 diplomates russes du pays et de fermer deux représentations diplomatiques russes à New York et dans le Maryland. En plus de l'expulsion des diplomates et de la fermeture de ces deux sites, le président américain a sanctionné neuf entités et personnes incluant les services de renseignement russes du GRU et du FSB, ainsi que quatre officiers du GRU et trois de ses fournisseurs de matériel.

Selon Washington, cette mesure est «une réponse nécessaire à l'ingérence de Moscou dans le processus électoral américain», même si cette dernière n'a pas été prouvée.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales

Sondage

Que redoutez-vous le plus du prochain président ?

Résultats du sondage