Mariah Carey, victime d'un «sabotage» après son concert désastreux du nouvel an ?

Mariah Carey, victime d'un «sabotage» après son concert désastreux du nouvel an ? Source: Reuters
Mariah Carey aurait dû mettre le feu... tout est finalement tombé à l'eau à cause d'un problème d'oreillettes ce soir-là lors de son concert du nouvel an à Time Square

Qui peut bien en vouloir à la diva ? Un responsable de son équipe accuse la production du concert du Nouvel an d'avoir saboté son concert... une thèse à laquelle ne croient pas du tout les organisateurs, qui ont fermement démenti.

«La production s'est arrangée pour que Mariah se plante». Un porte-parole de l'équipe de la chanteuse a ainsi accusé les organisateurs du concert du Nouvel an à Time Square après le désastre de la performance, écourtée, de la diva. Ce qui avait initialement été présenté comme un problème technique d'oreillettes aurait-il pû être un coup monté?

La production du show a formellement démenti ces allégations, jugeant qu'il était «diffamant, scandaleux et totalement absurde de croire que l'organisation puisse s'en prendre volontairement à un artiste et compromettre son succès». Ce soir-là, en effet, l'enjeu était de taille, puisque environ un million de personnes était présentes pour assister au concert. 

Une autre source proche de la production a livré une explication plus franche et moins flatteuse pour la chanteuse : «Elle a eu tout le temps qu'il fallait pour répéter, mais a préféré envoyé une doublure : elle voulait depuis le début faire du play-back.» L'équipe technique de Mariah Carey aurait été prévenue 10 minutes avant le concert que le retour (système sonore permettant à l'artiste de s'entendre chanter) ne fonctionnait pas. L'entourage de la chanteuse aurait alors sciemment décidé de l'envoyer sur scène, persuadé que le problème serait réglé d'ici là.

«Je ne vois pas bien pourquoi nous saboterions notre propre concert», a déclaré un responsable de la production interrogé par le magazine Billboard, rejetant fermement les accusations de la star. Mariah Carey a choisi de ne pas faire de déclaration elle-même, s'exprimant par la voix de son porte-parole.

Lire aussi : «Un vote pour Clinton = une fellation» : la proposition (alléchante ?) de Madonna aux Américains

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.