Le ministre de l'Environnement du Burundi tué par balles dans sa voiture

Le ministre de l'Environnement du Burundi tué par balles dans sa voiture Source: Reuters
Le Burundi traverse une période de crise intense, dont l'assassinat du ministre de l'Environement pourrait bien encore aggraver les circonstances

Emmanuel Niyonkuru, le ministre de l’Eau, de l’Environnement et de la Planification a été assassiné dans sa propre voiture le soir du 31 décembre tandis qu'il regagnait son domicile de Bujumbara, la capitale.

Le ministre de l’environnement du Burundi a été victime d'un agresseur armé dont l'identité n'a pas encore été établie par les autorités. L'inconnu, dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier, a ouvert le feu sur la voiture que conduisait Emmanuel Niyonkuru, à Bujumbura, la capitale. Celui-ci est mort sur le coup.

Peu de temps après, le chef de la police a annoncé sur Twitter qu'une femme avait été arrêtée et que l'enquête progressait.

Ce meurtre intervient en pleine crise politique. Le Burundi est plongé dans l'instabilité et la violence depuis que le président Pierre Nkurunziza, très contesté dans son pays, a annoncé en avril 2015 sa candidature à un troisième mandat, qu'il a obtenu en juillet. Les violences ont fait plus de 500 morts et poussé plus de 270 000 personnes à quitter le pays.

Lire aussi : «Accusé de génocide, le Burundi suspend sa coopération avec l'ONU»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.