Australie : cinq terroristes qui préparaient un attentat pour le jour de Noël arrêtés

Australie : cinq terroristes qui préparaient un attentat pour le jour de Noël arrêtés© Wikipédia

La police de Melbourne, en Australie, a déjoué un attentat prévu pour le jour de Noël. Cinq personnes ont été arrêtées. Il s'agit du plus important complot terroriste depuis de nombreuses années, selon le Premier ministre du pays.

Les suspects arrêtés par la police de la ville de Melbourne, la deuxième ville d'Australie après Sydney, avaient prévu de mener une série d'attaques le jour de Noël à l'aide d'explosifs, de couteaux et d'armes de poing. Les autorités ont annoncé l'arrestation de cinq personnes.

Le Premier ministre australien Malcolm Turnbull a déclaré que l'attaque déjouée constituait l'un des plus grands complots terroristes ayant pu être contrecarré par la police au cours de ces dernières années. S'exprimant à la télévision australienne, il a ajouté que les terroristes tentaient de diviser le peuple australien en ce temps de paix et d'unité que se doit d'être la période des fêtes. 

La police a déclaré que les attentats avaient été planifiés pour être perpétrés à la gare de Flinders Street, à Melbourne, ainsi que sur la place de la Fédération, située juste en face, à côté également de la cathédrale Saint-Paul ainsi que de nombreux bars et restaurants très fréquentés.

Le commissaire en chef de la police du Victoria, Graham Ashton, a déclaré que le groupe préparait ces attaques depuis près de trois semaines et que ses membres avaient prêté allégeance à Daesh ou du moins s'étaient inspirés de son idéologie pour commettre leur acte.

Les suspects sont cinq hommes âgés de 21 à 26 ans. Quatre d'entre eux sont nés en Australie, le cinquième est né en Egypte et présente les deux nationalités, australienne et égyptienne. Trois d'entre eux, Hamza Abbas, âgé de 21 ans, Ahmed Mohamed, 24 ans, et Abdullah Chaarani, 26 ans, ont été présentés devant le tribunal de Melbourne pour des accusations de planification d'attaque terroriste. Ils risquent la prison à perpétuité.

Malgré cela, il n'ont présenté aucun plaidoyer ni demandé de libération sous caution. Ils comparaîtront de nouveau devant le tribunal le 28 avril 2017.

Sept personnes avaient été arrêtées en tout par la police le 21 décembre au soir et le 22 au matin, mais deux suspects, un homme et une femme, ont par la suite été relâchés. 

Ces arrestations sont intervenues deux jours seulement après qu'un van bourré de bouteilles de gaz a foncé dans un bâtiment abritant une association chrétienne dans la capitale australienne Canberra, sans faire de victimes.

Lire aussi : L'Australie publie le premier guide pratique pour combattre la radicalisation islamiste

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales