Royaume-Uni : plus de mille ordinateurs et clés USB du gouvernement dans la nature

Royaume-Uni : plus de mille ordinateurs et clés USB du gouvernement dans la nature Source: Reuters
Mais où-est donc passé tout ce matériel informatique ?

Le gouvernement britannique déplore la perte de plus de mille ordinateurs et clés USB depuis un an et demi, selon une enquête de la presse qui s'inquiète de la disparition de ces objets potentiellement sensibles.

La patrie de James Bond peu regardante sur la sécurité nationale ? La question peut se poser lorsque l’on prend connaissance de la dernière investigation menée par l’agence Press Association. Après avoir sondé différents départements du ministère de la Défense, elle s’est aperçue que plus d’un ordinateur par jour a disparu depuis les dernières élections législatives en mai 2015. En tout, ce ne sont pas moins de 759 appareils qui se sont volatilisés.

Et encore, tous les départements n’ont pas souhaité répondre pour les besoins de l’enquête. Ils ont notamment mis en avant des arguments juridiques. De plus, personne n'a voulu dire si le matériel informatique perdu ou volé contenait des informations sensibles et censées rester confidentielles.

Lire aussi : Le FBI aurait piraté 8 000 ordinateurs dans 120 pays en un seul mandat

Les ordinateurs ne sont pas les seuls objets concernés. Le ministère de la Défense a également déclaré perdus ou volés 328 CD, DVD et clés USB. Une enquête a été ouverte pour en trouver la cause.

D’autres ministères concernés

Moins grave pour la sécurité nationale mais tout aussi intriguant, le ministère du Travail a fait état de 42 ordinateurs et de 8 clés USB disparus dans la nature. Il gère les allocations et les pensions de plus de 22 millions de Britanniques.

D’après un porte-parole, la plupart des pertes ont été occasionnées lors de cambriolages à domicile ou au bureau ainsi que lors de déplacements.

Les ministères de l'Environnement, celui des Finances et celui du Développement international ont également signalé du matériel informatique manquant.

Quant au ministère de l'Intérieur, il s'est contenté de renvoyer aux chiffres de 2015 mentionnant un ordinateur portable perdu et deux autres volés.

Lire aussi : Une cyberattaque de Daesh repérée au Royaume-Uni

Pour finir, le ministère de la Culture, des médias et des sports a refusé de communiquer prétextant que l’information «pourrait être utile à un adversaire». Quant à savoir lequel…

Le gouvernement peut cependant se rassurer. Du moins en partie. Tous les ordinateurs sont protégés par un cryptage. Mais ça n’a jamais arrêté un pirate.

Quand Cameron oubliait une valise pleine de documents confidentiels

Cette affaire fait écho à un scandale qui avait mis la presse britannique en émoi en septembre 2013. A l’époque, le Premier ministre David Cameron se trouvait dans un train Londres-York quand il a décidé d’aller au wagon restaurant. Problème, il a tout simplement oublié sa mallette contenant des documents confidentielles sur la table.

Capturé par un passager en image, l’étourderie de l’ex-chef du gouvernement britannique avait fait dire au Daily Mirror que «la tête de David Cameron est aussi vide que les quatre sièges qui entourent sa valise».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.