Moscou : 3 000 rebelles et leurs proches évacués d’Alep pendant le premier jour de l’opération

Moscou : 3 000 rebelles et leurs proches évacués d’Alep pendant le premier jour de l’opération © Omar Sanadiki Source: Reuters
Un bus d'évacuation quitte Alep

Le premier jour de l’opération d’évacuation d’Alep effectuée par les militaires syriens et russes et la Croix Rouge est un succès. Plus de 6 000 personnes au total ont quitté la ville.

Pendant les premières 24 heures du processus d’évacuation d’Alep, neuf convois ont transporté 6 462 personnes hors d’Alep-Est, dont plus de 3 000 rebelles et 301 blessés. L’évacuation se poursuit sous le contrôle des militaires syriens et russes.

Lire aussi : RT à Alep : des habitants démentent que les forces pro-Assad ont tiré sur les bus d'évacuation

Dans une vidéo de l’agence Ruptly tournée dans la nuit, on peut voir un convoi de bus transportant des combattants rebelles et leurs proches via un corridor spécial du quartier du Salaheddin vers le quartier d'Er-Rachidine-4, dans la banlieue d'Alep-Ouest. A Er-Rachidine, les passagers ont changé de bus pour être acheminés vers Idlib.

Tous les bus et ambulances sont escortés par des officiers du Centre russe pour la réconciliation des parties au conflit en Syrie et des représentants du Comité international de la Croix Rouge.

Pour des raisons de sécurité, des points de contrôle spéciaux ont été établis le long de la route. L’opération d’évacuation est aussi surveillée par des caméras et des drones opérés par le ministère russe de la Défense afin d'empêcher les provocations des rebelles.

Pendant la matinée, des explosions ont retenti dans les zones où les bus venaient chercher les personnes à évacuer, d’après Reuters.

L’agence de presse syrienne SANA a confirmé que des bus avaient été pris pour cible et des combattants avaient essayé de prendre des otages et des armes lourdes dans le sud-ouest de la ville. Ils auraient également fait exploser leurs états-majors et dépôts d’armes pour cacher l’identité de leurs fournisseurs.

Une source de l’agence de presse russe RIA Novosti auprès des rebelles syriens a confié que tous les rebelles qui voulaient quitter la ville en sont sortis, ceux qui restent à Alep sont ceux qui ont refusé de partir d’eux-mêmes.

Les militaires russes avaient fait savoir plus tôt que le gouvernement syrien garantirait la sécurité des rebelles et de leurs proches qui voulaient quitter Alep.

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales

Sondage

Parmi ces déplacements de campagne électorale, lequel jugez-vous le plus opportuniste ?

Résultats du sondage