«Rent-a-Jew», le projet qui veut apprendre aux Allemands que les juifs «sont des gens normaux»

«Rent-a-Jew», le projet qui veut apprendre aux Allemands que les juifs «sont des gens normaux»© Alessandro Bianchi Source: Reuters
Suivez RT France surTelegram

Un projet d'éducation prénommé «Rent-a-Jew» (loue un juif) organise des séminaires à travers l'Allemagne pour expliquer l'identité et la culture juive aux non-juifs et «montrer un judaïsme ouvert et coloré» pour lutter contre l'antisémitisme.

Le programme Rent-a-Jew (loue un juif), qui veut lutter contre la montée de l'antisémitisme en favorisant le dialogue entre juifs et non-juifs a été lancé par l'Académie européenne Janucz Korczak, une organisation basée à Munich, dont le nom vient de celui d'un directeur d'orphelinat dans le ghetto de Varsovie pendant la Seconde Guerre mondiale qui avait choisi de suivre les enfants malades jusque dans les camps de concentration en 1942.

Un représentant de Rent-A-Jew, Monty Aviel Zeev Ott, a déclaré à la chaîne allemande Deutsche Welle que l'idée était de «montrer un judaïsme ouvert et coloré face à l'antisémitisme grandissant à travers l'Europe».

Il a ajouté que dans certaines parties de Berlin, il devenait de plus en plus risqué de se promener avec sa kippa sur la tête. Il explique notamment avoir été pris pour cible par trois hommes qui l'ont invectivé en chantant «Palestine, Palestine».

Cependant, «tout ne va pas si mal», reconnaît-il, ajoutant qu'il avait eu «des conversations très intéressantes» avec des personnes l'ayant approché, «curieux de le voir avec une kippa». «Le fait de voir qu'il reste encore des gens ouverts est très encouragent», ajoute-t-il plein d'enthousiasme.

Sa collègue, Mascha Schmerling, a admis de son côté que le nom du projet pouvait paraître «douteux», mais qu'il avait été conçu «pour provoquer et promouvoir le dialogue».

«Nous voulons donner aux gens la chance de parler à la communauté juive. Nous voulons qu'ils voient que nous sommes des gens tout à fait normaux», a-t-elle ajouté.

«Nous ne voulons pas être définis uniquement à travers l'Histoire et l'Holocauste».

Cette initiative répond à la perception par certains juifs d'une montée inquiétante de l'antisémitisme en Europe, consécutive à la montée de l'extrême droite observée lors de différents scrutins à travers le Vieux Continent.

Lire aussi : Un Polonais écope de dix mois de prison ferme pour avoir brûlé un mannequin représentant un juif

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix