Un journaliste suisse condamné par la justice pour avoir prouvé une défaillance du système électoral

Un journaliste suisse condamné par la justice pour avoir prouvé une défaillance du système électoral© FABRICE COFFRINI Source: AFP
Le drapeau suisse (photographie d'illustration)

Le vote électronique à domicile en Suisse ne serait pas exempt de sérieux dysfonctionnements. Pour avoir alerté les autorités après avoir pu voter deux fois, un journaliste de la RTS a été condamné par un tribunal de Genève.

Reporters sans frontières a dénoncé mardi 6 décembre «une attaque extraordinaire à la liberté de la presse et au devoir d'informer» après le rendu d'une décision de justice suisse à l'encontre du journaliste Joël Boissard de la RTS, condamné pour «fraude électorale», alors qu'il venait de prouver qu'il était possible de voter deux fois à une élection fédérale.

En 2015, ayant reçu en double les identifiants électroniques communiqués à chaque citoyen suisse par courrier afin de voter, suite à un déménagement, Joël Boissard était parvenu à voter deux fois aux élections fédérales et cantonales du 8 mars 2015. Pensant d'abord que le système informatique refuserait l'un de ses deux codes d'accès, il s'était dit lui-même surpris du résultat et a alors contacté l'autorité électorale pour signaler ce dysfonctionnement. Trois semaines plus tard, le procureur de Genève le mettait en examen pour «fraude électorale».

Le tribunal a estimé que Joël Boissard avait agi sciemment, et que son activité de journaliste ne justifiait pas la bonne foi de son acte. «Par le passé, la Cour de justice des droits de l'Homme a déjà statué en faveur de journalistes ayant enfreint la loi dans le but d'attirer l'attention du public sur des problèmes d'importance», a déclaré l'avocat du journaliste, laissant entendre que l'affaire pourrait être portée devant la cour de Strasbourg. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales