L’Allemagne aurait remporté le droit d’organiser le mondial 2006 de manière illicite

Des soupçons planent sur l'attribution du Mondial 2006 à l'Allemagne Source: Reuters
Des soupçons planent sur l'attribution du Mondial 2006 à l'Allemagne

L’Allemagne aurait obtenu le droit d’organiser la Coupe du monde en 2006 après des investissements massifs dans les pays de membres exécutif de la FIFA et la livraison de lance-grenades à l’Arabie saoudite, suppose le quotidien allemand Die Zeit.

Avant le vote du 6 juillet 2000 qui a attribué l’organisation de la Coupe du monde de football 2006 à l’Allemagne devant l’Afrique du Sud, à une voix près, le quotidien allemand Die Zeit affirme que des entreprises et des politiciens allemands avaient commencé à développer leurs activités dans les pays de résidence des membres du comité exécutif de la FIFA.

Ainsi, une entreprise automobile allemande a investi des centaines de millions d’euros dans une compagnie de Corée du Sud, dont le fils du fondateur faisait partie du comité exécutif de de la FIFA. Quant à certaines autres grandes entreprises allemandes, elles ont promis d’investir massivement en Thaïlande et en Corée du Sud.

De plus, Die Zeit, citant des témoignages issus de l’enquête menée par le FBI sur le scandale de corruption au sein de la FIFA, a aussi indiqué que le gouvernement de Gerhard Schröder avait autorisé l’envoi de lance-roquettes en Arabie saoudite, une semaine seulement avant l’élection du pays hôte, s’assurant en contrepartie du soutien du royaume lors du vote sur l’attribution de la Coupe du monde 2006.

Reste que le quotidien allemand souligne que d’un point de vue strictement juridique, la désignation de l’Allemagne comme pays hôte de la Coupe du monde de football reste légale quand bien même, le président de la fédération congolaise de football a déclaré dans les médias que l’Allemagne avait «racheté la voix de l'Océanie, illégalement, pour obtenir l'organisation de la Coupe du monde».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales