Lutter contre l'obésité ? «C'est pas sorcier», explique Stephen Hawking dans une vidéo

 Lutter contre l'obésité ? «C'est pas sorcier», explique Stephen Hawking dans une vidéo© Capture d'écran Facebook Gen-Pep
Stephen Hawking

Le scientifique Stephen Hawking a participé à l'initiative d'une ONG suédoise. Le cosmologiste a dénoncé dans une vidéo ce qu'il considère comme le défi majeur de l'humanité : le problème du surpoids et de l'obésité.

Gen-Pep, une organisation suédoise qui cherche à sensibiliser la question de la santé auprès des enfants et des jeunes, a reçu un soutien de poids en la personne de Stephen Hawking. Ce dernier a profité d'une vidéo pour tirer la sonnette d'alarme.

Le célèbre scientifique n'a pas tourné autour du pot et a déclaré : «En ce moment, l'humanité est confrontée à un défi majeur et des millions de vies sont en danger. En tant que cosmologiste, je vois le monde dans sa globalité et je suis ici pour aborder l'un des problèmes de santé publique les plus graves du XXIe siècle.» 

Auteur: GEN-PEP

Le cosmologue en fauteuil roulant a insisté : «Aujourd'hui, trop de gens meurent de complications liées au surpoids et à l'obésité. Nous mangeons trop et nous nous déplaçons trop peu.» Pourtant, selon Stephen Hawking, la solution est heureusement très simple. «Davantage d'activité physique et du changement dans l'alimentation», a-t-il dit, en ajoutant : «C'est pas sorcier.»

Stephen Hawking a avoué qu'il était incapable de comprendre pourquoi le mode de vie sédentaire avait entraîné ce problème de santé majeur. 

Dans un post Facebook accompagnant la vidéo de Stephen Hawking, l'organisation à but non lucratif Gen-Pep a exposé l'inactivité physique comme étant la quatrième cause de décès dans le monde. Gen-Pep a par ailleurs mentionné des études qui révèlent que 80% des adolescents dans le monde ne sont pas assez actifs.

L'obésité est une accumulation anormale et excessive de graisse corporelle qui peut nuire à la santé. Les médecins la diagnostiquent grâce à l'indice de masse corporelle (rapport du poids au carré à la taille en centimètres).

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a indiqué que les personnes en surpoids ou en situation d’obésité comportaient des risques plus élevés de contracter certaines maladies chroniques comme le diabète, les maladies cardiovasculaires et le cancer. Chaque année, selon les chiffres de l'OMS, environ 2,6 millions de personnes meurent des conséquences du surpoids. 

Lire aussi : Le Chili bannit les «Happy Meals» de McDonald's et les œufs de Kinder

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.