Des opposants à l’OTAN tentent de forcer une barrière pour entrer sur une base en Sardaigne

Des opposants à l’OTAN tentent de forcer une barrière pour entrer sur une base en Sardaigne© capture d'écran de Ruptly
Manifestation contre les exercices militaires de l’OTAN devant la base de Capo Frasca, en Sardaigne

Des centaines d’activistes ont manifesté le 23 novembre devant les barrières de la base militaire de Capo Frasca, près de la ville d'Oristano, en Sardaigne, afin de perturber les entraînements à venir de l’OTAN.

Les tensions sont montées d'un cran lorsqu'une trentaine d’activistes ont essayé de prendre d’assaut la barrière les séparant de la base. Ils ont néanmoins été bloqués par les forces de l’ordre. Les manifestants ont attaqué la police à coups de pierres, qui leur a répondu en ayant recours aux gaz lacrymogènes.

Quelques protestataires ont été blessés, et le chef de la police a été hospitalisé avant que le calme ne soit rétabli.

Lire aussi : L’OTAN montre les muscles : des exercices militaires rassemblent 4 000 soldats à la frontière russe

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales