Syrie/Irak : le Royaume-Uni aurait lancé la «chasse aux djihadistes britanniques» avec ses commandos

Syrie/Irak : le Royaume-Uni aurait lancé la «chasse aux djihadistes britanniques» avec ses commandos© Capture d'écran Twitter
Un tireur d'élite des SAS britanniques

Les forces spéciales britanniques auraient reçu une liste de 200 djihadistes à abattre ou à arrêter en Syrie et en Irak, afin d'éviter leur retour au Royaume-Uni, selon le Sunday Times.

«Une liste de cibles à abattre a été établie avec les noms de centaines de personnes dangereuses. Nombre d'entre elles sont du Royaume-Uni. La chasse aux islamistes britanniques est ouverte», a déclaré sous anonymat un haut-gradé de l'armée britannique au Sunday Times.

Lire aussi : Irak : une vidéo de deux présumés combattants de Daesh a apparu

«C'est une opération regroupant des forces spéciales de plusieurs pays. Les SAS ont leur feuille de route et poursuivront les [djihadistes] Britanniques. Cette mission, destinée à les tuer ou les capturer, a déjà commencé», a ajouté cette source.

Le ministère de la Défense a néanmoins refusé de commenter l'information.

Selon les estimations, il y aurait jusqu'à 700 djihadistes britanniques qui se battraient dans les rangs de l'Etat islamique en Irak et en Syrie. La liste des SAS se concentre sur les 200 plus importants islamistes, représentant une menace directe pour le Royaume-Uni. Parmi eux, 12 artificiers qui ont étudié l'électronique dans les universités britanniques avant de rejoindre les rangs de l'organisation terroriste.

En cas de capture, les terroristes seront remis à la justice irakienne et risqueront la peine capitale.

Une centaine de membres des commandos britanniques seraient présents en Syrie et en Irak, afin de poursuivre les djihadistes. En cas de défaite de Daesh dans le pays, les combattants pourraient vouloir retourner au Royaume-Uni afin d'y mener des attaques : une situation que Londres souhaite à tout prix éviter. 

Lire aussi : Al-Baghdadi, tête de Daesh, appelle les kamikazes à «détruire les villes des infidèles»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»