L’armée algérienne affirme avoir saisi des missiles et des explosifs dans le sud du pays

L’armée algérienne affirme avoir saisi des missiles et des explosifs dans le sud du pays© Louafi Larbi Source: Reuters
Hélicoptère de l'armée algérienne dans le sud-est du pays

Nouvelle saisie d’importance en Algérie : les autorités ont découvert une cache d’armes dans une zone désertique contenant de nombreuses armes légères mais aussi des missiles et des explosifs, le tout probablement en provenance de Libye.

Ce ne sont pas moins de «20 pistolets mitrailleurs de type Kalachnikov, 2 fusils semi-automatiques de type Simonov, et en munitions, 28 grenades, 17 missiles 57 mm pour hélicoptères, un panier de lancement de roquettes pour hélicoptères, 20 chargeurs pour munitions de différents types, 27 détonateurs de grenades ainsi que 200 balles de différents calibres» qui ont été découverts le samedi 6 novembre au matin dans une cache d’armes dans le sud du pays, rapporte le ministère de la Défense, dans des propos relayés par Reuters. 

L'armée tente depuis plusieurs mois de nettoyer cette zone du pays, faisant régulièrement des découvertes de ce genre.

Avec l’Etat islamique sous pression dans son bastion libyen de Syrte, les pays voisins comme l’Algérie, la Tunisie et le Mali s’inquiètent des combattants et des stocks d’armes qui franchissent les frontières. Mouammar Kadhafi, le leader libyen renversé en 2011, avait en effet pour habitude de conserver d’importants stocks d’armes à travers son pays, des arsenaux pillés par des bandes islamistes dans le chaos consécutif à la chute du dirigeant.

Lire aussi : Abou Doudjana, l'émir de Daesh en Algérie, a été abattu par l'Armée

L’Algérie a connu un conflit contre des islamistes armés dans les années 1990 qui a fait plus de 200 000 morts et avait quasiment pris fin au début des années 2000. Cependant, Al-Qaïda au Maghreb islamique et plusieurs groupes de combattants liés à Daesh se sont récemment montrés actifs dans quelques régions isolées du pays.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.