Le créateur d'internet craint une attaque massive de hackers qui sèmerait le chaos dans le monde

Le créateur d'internet craint une attaque massive de hackers qui sèmerait le chaos dans le monde© Reuters Source: Reuters

Lors d'un sommet sur la sécurité informatique à Londres, le créateur d'internet, Tim Berners-Lee, a affirmé que les hackers avaient les moyens de s'attaquer aux données ouvertes au public, semant le chaos sur la planète.

Tim Berners-Lee, pionnier d’internet et créateur du World Wide Web (WWW), a récemment mis en garde le monde contre les pirates informatiques qui selon lui, ont les moyens de pénétrer les sources d'informations non protégées, comme les applications de transport par exemple, afin de déclencher un embouteillage sans précédent sur la toile et semer le chaos à grande échelle.  

Le scientifique britannique, qui est également l’inventeur de l'URL (communément connu sous le nom d'adresse Web), a ainsi fait part de ses préoccupations au quotidien The Guardian lors du sommet de Londres sur les opportunités procurées par les données web publiques.

«Si vous perturbez les données du trafic Internet, en faisant, par exemple, croire à tout le monde que toutes les routes au sud de la rivière sont fermées, tout le monde ira au nord de la rivière ce qui provoquera un embouteillage monstre capable de semer le chaos à l’échelle d’une grande ville», a-t-il cité en exemple. 

L'un des principaux soucis du public est «la sécurité de leurs systèmes» et la confidentialité des données, a rappelé Tim Berners-Lee, ajoutant que, malheureusement, les gens ne se rendaient pas compte que toutes les données pouvaient être volontairement perturbées par des hackers malveillants.   

Le Royaume-Uni renforce ses mesures de cyber-sécurité

Le Service national de santé (NHS) du Royaume-Uni, ainsi que les systèmes d'approvisionnement en énergie et de transport, font quant à eux face à une «menace évidente» de hacking à grande échelle, selon Ben Gummer, ministre de l'état-major britannique.    

Dans le but de lutter contre les nouvelles menaces, le Royaume-Uni renforce actuellement sa stratégie nationale de cybersécurité. Le responsable du Trésor du pays et chancelier de l’Echiquier, Philipp Hammond, a déclaré le 1er novembre que le gouvernement allait investir 1,9 milliard de livres (2,1 milliards d’euros) pour l'amélioration de la cybersécurité.   

«Si nous n'avons pas la capacité de répondre dans le cyber-espace à une attaque qui ferait tomber notre réseau électrique, nous laissant dans l'obscurité ou qui frapperait notre système de contrôle de circulation aérienne, nous pourrions obtenir une situation irréversible», a déclaré Philipp Hammond.    

Le 17 octobre, le Tribunal des pouvoirs d'enquête (TPI) du Royaume-Uni a jugé illégale la collecte de données personnelles menées par les services de renseignement du Royaume-Uni, le MI5 et le MI6 entre 1998 et 2015.

Lire aussi : Les six groupes de hackers les plus célèbres du monde

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales