Les Etats-Unis reçoivent une base militaire permanente en Espagne

La base aérienne de Moron de la Frontera.© Capture d'écran du compte de Twitter de PlanetaLocal
La base aérienne de Moron de la Frontera.

Le 29 mai, le gouvernement espagnole a accepté une présence permanente de troupes américaines sur son sol. Dans un proche avenir, 2 200 soldats investiront la base aérienne de Moron de la Frontera.

Le secrétaire d’Etat américain John Kerry est attendu à Madrid le 31 mai pour une visite de deux jours. Il doit notamment signer lundi, un accord approuvé par le gouvernement espagnol. Une fois signé, l’accord devra encore passer l’étape de la ratification par le parlement ibérique.

Cet accord prévoit le déploiement permanent sur la base de Moron de la Frontera d'une force de 2 200 militaires, de 500 civils et de 26 avions, a précisé la porte-parole du gouvernement Soraya  Sainz de Santamaria. 

La carte espagnole© Google maps
La carte espagnole

La base peut également accueillir une force temporaire d'un maximum de 800 militaires et de 14 avions supplémentaires, a-t-elle ajouté.

L’accord comporte en outre un engagement d’investir 26 millions d’euro dans le développement de la base, selon le quotidien espagnol El Pais.

Lors de la conférence de presse qui s’est déroulée hier à Madrid, Soraya Saenz de Santamaria a déclaré que la base américaine devait «contribuer à la stabilité régionale et à la sécurité commune en Afrique, en Europe et au Proche-Orient à travers le déploiement permanent d’une force de réponse de crise sur la base aérienne afin de protéger la population et les installations américaines en Espagne, comme les Etats membres de l’Alliance de l’Atlantique nord».

Depuis 2013, le Commandement des Etats-Unis pour l’Afrique (USAFRICOM) ne possédait que de 800 soldats en Espagne pour pouvoir potentiellement participer aux opération de lutte contre la dispersion du virus Ebola en Afrique de l’Ouest. Mais ce n’était pas la première fois les troupes américains étaient hébergées sur le sol espagnol. Dès les années 1950, les Etats-Unis utilisent cette base aérienne de manière temporaire pour régler les crises en Afrique.

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales