Eurostat révèle que près d'un quart des Européens vivent dans la pauvreté

Photo de SDF prise dans une rue du centre ville de Bordeaux, le 25 novembre 2004, alors que le froid s'installe dans la région. Source: AFP
Photo de SDF prise dans une rue du centre ville de Bordeaux, le 25 novembre 2004, alors que le froid s'installe dans la région.

Selon l'office de la statistique européen, Eurostat, après trois années consécutives de hausses entre 2009 et 2012 pour atteindre près de 25%, la proportion de personnes menacées de pauvreté ou d'exclusion sociale dans l'UE a légèrement baissé.

A l'occasion de la Journée internationale pour l'élimination de la pauvreté, Eurostat signale qu'en 2015 environ 119 millions de personnes, soit 23,7% de la population vivant dans l'UE, étaient menacées de pauvreté ou d'exclusion sociale.

Les personnes concernées sont affectées par au moins l'une des trois conditions suivantes : risque de pauvreté après transferts sociaux (pauvreté monétaire), situation de privation matérielle sévère ou appartenance à des ménages à très faible intensité de travail.

En France, Eurostat estime que 13,6% de la population vit en-dessous du seuil pauvreté monétaire de 1 008 euros par mois. Une estimation légèrement inférieure à celle de l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) pour qui 14,1% des Français, soit 8,8 millions de personnes, vivent en-desous de ce seuil.

En 2015, les pays qui connaissent les taux de pauvreté les plus élevés étaient : la Bulgarie (41,3%), la Roumanie (37,3%) ainsi que la Grèce (35,7%). A l'autre bout du spectre, le risque le plus faible de tomber dans la pauvreté est l'apanage de la République tchèque (14,0%), devant les Pays-Bas et la Finlande (16,8% chacun). En Belgique, ce risque concerne 21,1% de la population totale, contre 20,8% en 2008.

Lire aussi : Roumanie : La pauvreté infantile en hausse depuis l’adhésion à l’UE, selon de nouvelles statistiques

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales