Corrida : l'histoire se répète pour le matador «pirate», de nouveau encorné à Saragosse

Le matador espagnol Juan Jose Padilla blessé par un taureau le 15 octobre 2016 lors de la Fête du Pilar de Saragosse. Source: AFP
Le matador espagnol Juan Jose Padilla blessé par un taureau le 15 octobre 2016 lors de la Fête du Pilar de Saragosse.

Cinq ans après un grave accident au visage, le toréador Juan Jose Padilla a été emmené en urgence à l’hôpital samedi 15 octobre. Il a de nouveau été blessé à l’œil gauche par un taureau de 600 kg, lors de la Fête du Pilar de Saragosse.

Cette fois-ci, d'après les médias espagnols et les médecins, l'homme de 43 ans n'a pas été gravement blessé et ne souffre pas de blessures internes.

L'arène de Saragosse semble maudite pour le matador borgne. Il y a cinq ans, lors de l'édition 2011 de cette même Fête du Pilar de Saragosse, Juan Jose Padilla avait perdu l'usage de son œil gauche après avoir été encorné par son vaillant adversaire. 

Après ce premier accident, le toréador, désormais surnommé «le Pirate» – à cause du patch qu'il porte sur cette blessure - a expliqué en 2012 lors d'une interview avec GQ, que sa blessure au visage n'entravait pas ses capacités de matador. Pour Juan Jose Padilla, les blessures sont l'autre face de la corrida.

Lire aussi : Strip-corrida: un taureau met à nu son torrero

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales