WikiLeaks : Julian Assange privé d'internet par des services gouvernementaux

© Neil Hall Source: Reuters

Les responsables du site de Julian Assange ont annoncé avoir appliqué des mesures d’urgence, le co-fondateur de Wikileaks s'étant vu coupé son accès à internet par des organes gouvernementaux.

Internet est l’un des rares moyens dont dispose Julian Assange pour rester en contact avec le monde puisqu'il vit reclus dans l’ambassade équatorienne à Londres.

Dans la matinée du 17 octobre, un tweet de WikiLeaks informait que l’accès à internet de son co-fondateur aurait été bloqué «par des organes gouvernementaux» sans préciser de quel pays. 

La veille, WikiLeaks avait publié trois tweets en utilisant des liens inutilisables et incompréhensibles en mentionnant John Kerry, l’Equateur et le ministère britannique des Affaires étrangères du Commonwealth.

© Capture d'écran du compte de Twitter @wikileaks

Ces problèmes de connexion à internet sont apparus après la publication de la neuvième partie des emails du chef de la campagne de Hillary Clinton, John Podesta. Au total, plus de 12 000 emails ont été révélés au public depuis le début du mois d’octobre.

Lire aussi : WikiLeaks publie la neuvième partie des courriels du chef de campagne d’Hillary Clinton

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales