WikiLeaks publie la neuvième partie des courriels du chef de campagne d’Hillary Clinton

WikiLeaks publie la neuvième partie des courriels du chef de campagne d’Hillary Clinton Source: Reuters
Suivez RT France surTelegram

Le site lanceur d’alerte créé par Julian Assange a dévoilé la neuvième partie des courriels de John Podesta, en charge de la campagne d’Hillary Clinton. Pour le mois d’octobre, plus de 12 000 documents ont été déjà publiés par WikiLeaks.

Depuis le 8 octobre, WikiLeaks a publié tout une série de courriels de l’ancien conseiller de Barack Obama et actuel chef de campagne d’Hillary Clinton pour la présidentielle du 8 novembre. Plus de 12 000 e-mails ont été rendus publics et Julian Assange a promis que tous les messages piratés seraient publiées avant les élections présidentielles.

Dans les lettres déjà rendues publiques, on a appris qu’Hillary Clinton savait pertinemment que l'organisation terroriste Daesh bénéficiait du soutien de l'Arabie saoudite et du Qatar, alliés privilégiés des Etats-Unis au Moyen Orient. Le courrier électronique qui le prouve émane de la candidate démocrate elle-même : «Alors que les opérations militaires et paramilitaires progressent, nous devons utiliser la diplomatie et des moyens de renseignement plus classiques afin d'accentuer la pression sur le Qatar et l'Arabie saoudite, lesquels fournissent clandestinement un soutien à la fois financier et logistique à Daesh, ainsi qu’à d’autres groupes radicaux sunnites de la région».

Dans l’une des lettres, il s’est aussi avéré qu’Hillary Clinton était «détachée de la lutte de la classe moyenne grâce à sa fortune», et que lorsqu’elle occupait le poste de secrétaire d’Etat, elle avait donné 20% de l’uranium américain à la compagnie Uranium One qui était dirigée par Tony Podesta, le frère de John.

Lire aussi : WikiLeaks, John Podesta et Hillary Clinton : les cinq révélations choc à retenir

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix