Turquie : des kamikazes se sont fait exploser à Gaziantep

© Capture d'écran du compte Twitter @postacomtr

La ville turque de Gaziantep aurait été frappée par une explosion majeure dans l’après-midi du 16 octobre. Selon les témoins, plusieurs personnes auraient été blessées et trois policiers tués.

Deux explosions ont eu lieu lors d'une opération de police contre une cellule dormante à Gaziantep, grande ville du sud-est de la Turquie, proche de la Syrie.

L'agence pro-gouvernementale Anadolu a fait savoir que deux terroristes qui étaient probablement liés à Daesh s'étaient fait exploser alors qu'ils étaient apparemment sur le point d'être arrêtés lors d'une opération des forces de sécurité turques. 

Selon les informations préliminaires, trois policiers ont été tués lors de l'opération. 

Huit personnes, dont quatre Syriens, ont été blessées.

Selon le gouverneur, l'attaque en préparation visait une association culturelle de la minorité alévie.

Des témoins ont indiqué à la chaîne privée de télévision NTV avoir entendu des tirs dans le secteur essentiellement habité par des étudiants de l'université. De nombreuses ambulances ont été envoyées sur place.

L'agence de presse Dogan a publié une vidéo montrant plusieurs suspects, les mains liées derrière le dos, être embarqués dans un véhicule de police. La police a également saisi des ordinateurs et des disques durs lors de ce raid.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales