Renseignement allemand : Kiev et l'ONU minimisent le nombre de victimes dans l’est de l’Ukraine

REUTERS/Maxim Shemetov © REUTERS/Maxim Shemetov Source: Reuters
REUTERS/Maxim Shemetov

Le renseignement allemand a estimé le nombre de victimes dans l’est de l’Ukraine à 50 mille personnes. Ce chiffre diffère des données officielles de Kiev et de l'ONU. C’est ce qu’a écrit le journal allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung.

Le bilan humain officiel de l'Organisation des Nations Unies (ONU) sur le conflit ukrainien serait dix fois inférieur à la réalité, lit-on dans un journal allemand qui évoque une source dans les services de renseignement du pays. Il semblerait notamment que les deux parties au conflit estiment souvent les pertes au combat à moins de dix personnes tandis qu’en réalité, il s’agit de dizaines de morts.

Les chiffres officiels sont « trop minimisés et ne sont pas crédibles », indique le Frankfurter Allgemeine Zeitung en se référant à sa source.

Lors de la conférence sur la sécurité de Munich, le président ukrainien a donné les chiffres de 5400 morts parmi les civils et de 1200 morts parmi les combattants. L’ONU, quant à elle, compte près de 5300 morts et 12 000 blessés dus au conflit.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales