Arnold Schwarzenegger interrompu dans sa balade à vélo par la police allemande

© Capture d'écran Twitter, @bpol_by.

La star d'Hollywood a été réprimandée par un agent de police de Munich, alors qu'elle roulait à vélo à l'intérieur de la gare centrale de la ville. Bon joueur, l'ex-gouverneur de Californie a proposé au fonctionnaire sourcilleux un selfie.

Ce policier allemand se souviendra certainement du samedi 1er octobre 2016. Apercevant deux hommes à vélo dans la gare centrale de Munich, particulièrement bondée à l'heure du déjeuner, le fonctionnaire parvient à stopper la course d'un des deux cyclistes. Ce dernier déclare devoir repartir au plus vite, car il est «le garde du corps d'Arnold Schwarzenegger». Le membre des forces de l'ordre croit à une blague, mais laisse l'homme aller chercher son comparse... qui se révèle être, effectivement, le célébrissime acteur.

L'agent de police, peu intimidé par le colosse, le prévient qu'il est interdit d'utiliser sa bicyclette dans le hall de la gare. L'ancien gouverneur de Californie lui répond alors qu'il avait du mal à marcher, présente ses excuses... puis propose au fonctionnaire, pour se faire pardonner de son mauvais comportement, de prendre un selfie.

Le fonctionnaire accepte, comme en témoigne cette publication sur le compte Twitter de la police munichoise, dans laquelle celle-ci rappelle qu'il est interdit de rouler en bicyclette dans la gare de la ville – «même pour Terminator».

«Schwarzy» se trouve actuellement en Europe afin d'assurer la promotion d'une série de festivals de sport. De passage à Munich le weekend dernier, l'Américain d'origine autrichienne s'est accordé une pinte de bière avec son fils Joseph, lors de la fameuse «Oktoberfest».

Happy birthday, Joseph. Great student, great athlete. I'm proud of you and I love you!

Une photo publiée par Arnold Schwarzenegger (@schwarzenegger) le

Lire aussi : Donald Trump, héritier d'une tradition de politiciens loufoques aux Etats-Unis

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales