Egypte : au moins 133 morts dans le naufrage d'un bateau transportant des migrants

© Mohamed Abd El Ghany Source: Reuters

Le bilan du naufrage d'un bateau de pêche qui transportait des centaines de migrants au large de l'Egypte s'élève à au moins 133 morts après la découverte le 23 septembre de nouveaux corps, selon un dernier bilan du ministère de la Santé du pays.

Selon le ministère de la Santé égyptien qui s'est exprimé dans un communiqué, «le bilan humain s'élève à 133». Axel Khalifat avait annoncé auparavant que 53 corps avaient été repêchés à la mi-journée du 23 septembre.

Les survivants affirment que près de 450 personnes se trouvaient à bord de l'embarcation quand elle a chaviré le 21 septembre en Méditerranée, au large de la ville égyptienne de Rosette (nord).

Les autorités ont indiqué que les recherches seraient désormais concentrées sur la cale du bateau où selon des témoins au moins 100 personnes se trouvaient lorsque le navire a coulé.

L'armée égyptienne a quant à elle déclaré dans un communiqué que 163 personnes avaient pu être secourues.

Les passeurs arrêtés par les autorités

La majorité des survivants sont de nationalité égyptienne, d'après l'Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Quatre Egyptiens, passeurs présumés, ont été arrêtés sur des soupçons de «trafic d'être humains» et «homicide involontaire», selon les autorités.

En juin, l'agence européenne de contrôle des frontières Frontex s'était inquiétée du nombre grandissant de migrants tentant de rejoindre l'Europe, en général l'Italie ou la Grèce, en entamant une traversée particulièrement périlleuse à partir de l'Egypte.

Depuis le début de 2016, plus de 300 000 migrants ont traversé la Méditerranée pour rejoindre le continent européen. Selon les Nations unies, environ 3 500 personnes ont perdu la vie ou ont été portées disparues.

«A ce rythme, 2016 sera l'année la plus meurtrière en mer Méditerranée», indiquait le 20 septembre à Genève un porte-parole du Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés, William Spindler.

Depuis 2014, plus de 10 000 personnes sont mortes ou portées disparues en tentant de traverser la mer Méditerranée selon les Nations unies.

Lire aussi : Méditerranée : après un troisième naufrage de migrants, le bilan surpasserait les 100 morts

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales