Crash de l'Egyptair Paris-Le Caire : des traces d'explosifs sur les débris sèment le doute

© Reuters Source: Reuters

Les enquêteurs de l'Institut de France pour la recherche criminelle ont trouvé des traces de d'explosifs sur les débris de l'avion EgyptAir qui s'était écrasé en mai 2016, provoquant un incident diplomatique entre Paris et Le Caire.

Pour les autorités, l'origine de ces traces reste pour le moment floue, notamment parce que les autorités du Caire ne permettent pas aux autorités judiciaires françaises d'examiner les débris en détail, affirme Le Figaro, citant une source proche de l'enquête.

L'Egypte souhaite écrire un rapport conjoint avec la France pour valider la présence d'explosifs sur les débris. La France a refusé cette requête car les enquêteurs ne sont pas en mesure de procéder à une inspection adéquate pour déterminer la façon dont les traces auraient pu arriver là, explique Le Figaro.

Contacté par le quotidien, un porte-parole de la police nationale française a refusé tout commentaire.

Le vol EgyptAir MS804, un Airbus A320, qui effectuait la liaison entre Paris et Le Caire s'est écrasé en mer Méditerranée le 19 mai 2016. Les 66 personnes à bord ont toutes été tuées, dont 15 passagers français. La cause de l'accident reste toujours inconnue.

En juillet, le comité d’enquête avait déclaré que l'enregistreur de vol (boite noire) de l'avion mentionne un incendie à bord de l'appareil dans ses derniers moments.

Une analyse antérieure des données de vol a montré qu'il y avait eu de la fumée dans les toilettes de l'avion, tandis que figuraient sur l'épave des signes de dommages à haute température et de la suie.

Lire aussi : Les boîtes noires de l’A320 du vol EgyptAir, très endommagées, gardent leurs secrets

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales