Les boîtes noires de l’A320 du vol EgyptAir, très endommagées, gardent leurs secrets

© Christian Hartmann Source: Reuters

Les données des deux enregistreurs de bord du vol A320 entre Paris et le Caire qui s’est abimé en Méditerranée en mai dernier ne peuvent pas être décryptées, les boîtes noires retrouvées le 17 juin étant en trop mauvais état.

L’analyse initiale des boîtes noires qui enregistrent toutes les conversations de l’équipage lors du vol ainsi que les paramètres techniques de l’avion ont montré que ces dernières ont été très endommagées, a fait savoir la commission d’enquête du crash de l’A320.

Dans les jours à venir, des experts égyptiens vont faire tout leur possible pour tenter de recouvrir les données de ces boîtes noires. Si elles demeurent muettes, elles pourraient être envoyés à l’étranger pour un examen plus poussé.

Le vol A320 reliant Paris et le Caire avec 66 personnes à bord a disparu des écrans-radars le 19 mai dernier, 35 minutes avant l’atterrissage prévu à l’aéroport du Caire. Des fragments de l’appareil ont été retrouvés près de l’île grecque de Karpathos.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales