Belgique : le personnel d'une maison de retraite diffusait des photos dégradantes des pensionnaires

Photo d'illustration.© GUILLAUME SOUVANT Source: AFP
Photo d'illustration.

Les infirmières et infirmiers d'un établissement de Puurs, en région flamande, soumettaient des personnes âgées à des situations humiliantes, avant de les photographier et de partager leurs clichés sur Facebook. Une enquête judiciaire a été ouverte.

C'est un fait divers sordide qui a défrayé la chronique en Belgique, ce weekend : des médias flamands, cités dimanche 11 septembre par le site belge francophone Sundinfo.be, ont fait état de cas de traitements humiliants infligés par des employés d'une maison de retraite à ses pensionnaires, au cours des six derniers mois.

Les faits ont été révélés la semaine dernière, lorsque l'épouse d'un infirmier de l'établissement a retrouvé sur l'ordinateur de celui-ci des photos compromettantes.

Les responsables du centre auraient photographié les retraités à leur insu dans les toilettes, lors des soins intimes ou encore à moitié nus, avant de diffuser les clichés indiscrets sur un groupe privé sur Facebook, où ils multipliaient les commentaires dégradants. Les infirmiers se seraient également «amusés» à poser des couches-culottes sur la tête des personnes âgées...

Une fois informée de ces comportements infamants, la direction de la maison de retraite a licencié six de ses employés pour faute grave. Elle a également prévenu les familles concernées et porté plainte. Dès lors, une enquête a été ouverte par le Parquet de Malines (province d'Anvers) pour «traitements dégradants».

Lire aussi : Racisme, sexisme et autres dérapages prospèrent toujours sur Internet

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales