Un ancien membre de Daesh, repenti, met en garde la Belgique contre un redoutable terroriste

© Capture d'écran Twitter

Selon un ancien combattant de Daesh repenti et rentré en Occident, un certain Tarik Jadaoun, originaire de Verviers en Belgique et combattant actuellement en Irak avec l'EI, projetterait des attentats et serait le nouveau Abdelhamid Abaaoud.

«Ne soyez pas surpris si les prochains attentats en Belgique sont organisés à partir de Verviers. Parce que c’est un homme de cette ville qui est censé organiser la prochaine vague de terreur chez vous. Il séjourne actuellement en Irak, où on le prépare à devenir le prochain Abaaoud [un des cerveaux des attentats de Paris de novembre 2015]», a lancé un membre de Daesh repenti qui se fait surnommer Abu Qurayza, cité par les médias belges. 

Abu Qurayza a fait ses déclarations en anglais, via l’application Telegram. Sans apporter de précisions, ni sur sa nationalité, ni sur les raisons qui l’ont poussé à rejoindre, puis à quitter l’organisation terroriste, il précise simplement être de retour dans dans son pays occidental d’origine, après avoir participé aux activités de Daesh en Libye, où il a notamment assisté à l’élaboration de potentiels attentats à venir.

Selon le, messager : «L’homme de Verviers est la pièce maîtresse des plans que l’Etat islamique a encore pour votre pays». Il s'appelle «Tarik Jadaoun», a 28 ans, et sur sa fiche de membre de l’Etat islamique (EI), il est notamment écrit qu’il est arrivé en Syrie le 11 juin 2014 après avoir fait de la prison en Belgique pour vols et outrage avec violence sur des policiers.

Un nouvel Abdelhamid Abaaoud

«[Tarik] Jadaoun a été choisi pour devenir le nouvel Abaaoud. Il a déjà deux Belges sous sa coupe qui attendent ses ordres. Je me souviens juste que l’un d’entre eux se fait appeler Sayfullah (l’épée d’Allah). La mission de Jadaoun est de les rassembler avec ce qu’il reste de la cellule terroriste de Paris-Bruxelles pour frapper à nouveau votre pays», a précisé Abu Qurayza.

L'homme, dont les dires ne peuvent pas être vérifiables à 100%, dispose, selon dhnet.be, de deux vidéos qui pourraient constituer une preuve de ses contacts avec le fameux terroriste qu'il décrit, ainsi qu'avec un autre homme prénommé Lotfi Aoumeur, un ancien soldat verviétois devenu kamikaze en perpétrant un attentat suicide contre l’armée irakienne en août dernier.

Dans la première vidéo, Lotfi Aoumeur, les yeux camouflés derrière une paire de lunettes Ray Ban, exhorte à tomber en martyr et se plaint du fait qu'il «y [ait] des frères [qui] ont annulé leur djihad du jour au lendemain [...] et tourné le dos à Allah». 


Dans la seconde vidéo qui aurait, quant à elle, été filmée deux jours avant que l’ancien soldat verviétois ne commette son attentat, Lofti Aoumeur est passager dans une voiture conduite par Tarik Jadaoun, que l'on reconnaît aisément et évoque «l'amour de la mort que nous a donné Allah».

Lire aussi : 90 kamikazes seraient arrivés en Europe avec Abdelhamid Abaaoud, tué à Saint-Denis en novembre

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales