Pour Hillary Clinton, les djihadistes de Daesh prient Allah pour que Trump gagne la présidentielle

Donald Trump lors d'un meeting électoral © Eric Thayer Source: Reuters
Donald Trump lors d'un meeting électoral

Dans un entretien accordé à une télévision israélienne, Hillary Clinton a affirmé à deux reprises que l'Etat islamique priait pour que Donald Trump soit élu président des Etats-Unis.

«Ils disent : "Oh s'il-te-plaît, Allah, fait de Trump le prochain président des Etats-Unis"», a affirmé Hillary Clinton à propos des combattants de Daesh à Channel 2, une chaîne de télévision israélienne qui la questionnait sur la menace de l'Etat islamique.

Lire aussi : Une nation «exceptionnelle et indispensable» : la politique américaine est fidèle à elle-même

La candidate démocrate a aussi affirmé que Donald Trump aidait les terroristes en les qualifiant d'«islamistes radicaux». «Nous devons comprendre qu'amener l'islam dans la définition de notre ennemi sert le but des djihadistes radicaux et il y a de nombreuses preuves pour étayer cela», a-t-elle déclaré.

Dans une conférence de presse tenue peu après l'entretien, Hillary Clinton a appuyé ses accusations, citant un article écrit par Matt Olsen, directeur du centre national pour le contre-terrorisme.

«Ils espèrent qu'Allah livreront les Etats-Unis à Trump» a-t-elle ajouté, affirmant que l'élection du candidat républicain serait «un grand cadeau» avant d'ajouter qu'elle ne veut «pas aider leurs plans diaboliques».

La remarque d'Hillary Clinton a fait réagir nombre d'internautes sur les réseaux sociaux. Le fondateur du site The Intercept, le journaliste Glenn Greenwald, a notamment qualifié cette sortie de «dégoûtante».

Lire aussi : Voter pour Hillary Clinton, c’est voter pour la guerre. Point final

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales